premier emploi

Premier emploi : la personnalité comme premier atout

Une étude réalisée par Linkedin révèle les critères les plus recherchés par les recruteurs au moment de sélectionner un stagiaire. Ce sont bien les soft skills (qualités humaines) qui vont vous permettre de décrocher votre premier emploi.

Les qualités humaines indispensables pour le premier emploi

Cette étude menée par Linkedin auprès de 320 jeunes et 309 recruteurs français révèle plusieurs enseignements forts intéressants. Tout d’abord, si les recruteurs et les étudiants s’accordent sur la place importante qu’occupent les compétences techniques, les postulants ont tendance à placer l’expérience professionnelle devant les qualités humaines. Chez les recruteurs, c’est le cas exactement inverse.

Au moment de rechercher un emploi, les candidats placent les compétences techniques comme premier critère d’embauche (32%). Viennent ensuite les précédents stages (31%) et les qualités personnelles, assez nettement derrière (20%). Lorsqu’on regarde du côté des recruteurs, on observe que le classement est quelque peu différent. Les compétences techniques occupent toujours la première place (35%), mais ce sont ensuite les qualités humaines qui sont recherchées (31%), loin devant les expériences précédentes (19%).

Cette différence entre la vision des candidats et des recruteurs est assez surprenante. Elle reflète la moindre importance qu’accordent les recruteurs aux stages et aux emplois étudiants. De leur côté, les étudiants ont tendance à surévaluer ces expériences, alors que les recruteurs préfèrent s’intéresser à leur personnalité et à qui ils sont. Ces chiffres reflètent l’écart qui existe encore entre les étudiants et le monde du travail.

Une tête bien faite plutôt qu’une tête bien pleine

On observe à ce sujet une croissance du nombre d’offres d’emploi qui donnent une place plus importante aux qualités humaines des candidats. Il s’agit en effet la plupart du temps de postes de profils juniors, où le poids des compétences professionnelles est moins important. D’où le rôle prépondérant joué par ce qu’on appelle le savoir-être au moment de décrocher un premier emploi.

Les qualités humaines sont avant tout un facteur de différenciation. Les recruteurs veulent engager des personnes qui sauront bien s’intégrer aux équipes déjà en place et disposant de capacités d’évolutions. Les qualités humaines et le savoir-être vont donc au moment de décrocher un premier emploi, mais aussi tout au long de votre carrière.

Les écoles de commerce ont depuis quelques temps mis l’accent sur la formation de leurs étudiants à l’acquisition de qualités personnelles qui les aideront lors de leur entrée sur le marché du travail. Ils passent ainsi une partie de leur formation en immersion auprès de managers.

Dans les écoles d’ingénieurs, si les compétences techniques occupent une place plus importante, le savoir-être n’est pas en reste. Là encore, les stages dans des environnements inconnus sont privilégiés, afin que les étudiants puissent développer leur adaptabilité.

Enfin, les universités accordent une place prépondérante à l’ouverture d’esprit de leurs étudiants, notamment grâce à leur diversité culturelle, pour favoriser leur adaptabilité et leur capacité à travailler en équipe.

Enfin, toujours selon cette étude, les qualités personnelles influent également sur le salaire. Les différences de rémunération observées lors du premier emploi proviennent en partie des qualités comportementales des néo-professionnels. L’augmentation du nombre de diplômés et la baisse du nombre d’offres d’emploi disponibles expliquent le poids de plus en plus important des qualités personnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*