entrepreneuriat

L’Entrepreneuriat tente de plus en plus les français

Une étude réalisée par ITG s’intéresse aux envies d’entreprendre des français. Dans un marché de l’emploi de plus en plus instable, l’entrepreneuriat pourrait s’imposer une solution crédible à la perte de vitesse des CDI et autres contrats traditionnels.

On le sait, le marché de l’emploi ne cesse de perdre en stabilité depuis plusieurs décennies. Ainsi en 2016, 70% des recrutements ont été réalisés en CDD ou en intérim de moins d’un mois, preuve de cette instabilité. Face à cette situation, de plus en plus de français envisagent l’entrepreneuriat comme une solution crédible en faveur de l’emploi et du dynamisme économique. En plus de cette instabilité, les plateformes de travail individuel et/ou précaire (Uber, Deliveroo…) favorisent l’emploi individuel et la création d’activités personnelles.

L’Entrepreneuriat séduit une part importante des français

Une étude réalisée par ITG (voir ci-dessous) révèle que les français songent de plus en plus à l’entrepreneuriat pour plusieurs raisons de liberté et d’économie :

  • 72% des français jugent que le CDI ne sera bientôt plus la norme sur le marché de l’emploi
  • 82% des cadres ont une vision positive du travail indépendant
  • 2 cadres sur 3 jugent l’autonomie et la responsabilité comme des critères importants dans le travail

Toujours selon cette même étude, 32% de la population de plus de 18 ans résidant en France révèle avoir été dans un moment de sa vie dans une dynamique entrepreneuriale. Cela donne un chiffre d’environ 15 millions de personnes.

Les freins à l’entrepreneuriat

Malgré cela, des freins existent bel et bien te sont clairement identifiés par les français. Faire face à une administration et des démarches complexes, se débrouiller malgré une absence globale d’accompagnement ou la perte des avantages sociaux sont les trois inconvénients le plus souvent mis en avant pour justifier la difficulté d’entreprendre. Pour illustrer cela, il est important de savoir que 50% des entreprises disparaissent avant d’atteindre leur sixième année d’existence.

Entrepreneuriat

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*