Les critères de discrimination les plus fréquents

Une étude réalisée par Opcalia, l’Institut des Sciences et de la Diversité et la Chaire de Management et Diversité de l’université Paris-Dauphine se penche sur les critères de discrimination les plus observés et dresse un état des lieux de la diversité en entreprise.

L’âge arrive ainsi en première position (66.4%) des critères de discrimination les plus récurrents, loin devant la culture (39.6%), le handicap (39.4%) ou le sexe (38%).

L’étude démontre aussi une important disparité des comportements selon les entreprises observées. ainsi, l’apparence physique ou le sexe sont les critères de discrimination les plus fréquents dans le secteur de l’hôtellerie-restauration. A noter que les principaux contextes de discrimination se trouvent entrent salariés (30.6%), devant les rapports avec la hiérarchie (28.5%). Enfin, dans 21,5% des cas, la discrimination viendrait de la clientèle.