Nouvelle loi sur l’encadrement des stages

Le parlement a adopté le 9 juillet dernier la loi visant à valoriser les stages étudiants. On ne parle plus désormais de stages en entreprise, mais de stages en milieu profesionnel, ce qui inclut les associations et administrations. Les missions confiées au stagiaire devront désormais obligatoirement correspondre au projet pédagogique défini par l’établissement, et la rémunération devient obligatoire pour tout stage de plus de deux mois consécutifs. Les stagiaires bénéficieront également d’un meilleur accompagnement de leur établissement et la durée d’autorisation de séjour des étudiants étrangers a été étendue de 6 à 12 mois afin de permettre une meilleure intégration.