e-recrutement

E-recrutement : où en est-on ?

Depuis quelques années, l’e-recrutement a pris une place majeure dans les processus de recrutement des entreprises. Pôle Emploi, les applications mobiles ainsi que les jobboards y ont déjà joué un grand rôle, et leur influence sur l’évolution du e-recrutement devrait se poursuivre au cours des prochaines années.

L’e-recrutement intègre le sourcing en son coeur

Si aujourd’hui, l’e-recrutement occupe une place incontournable dans les ressources humaines, il n’en a pas toujours été ainsi. Depuis l’arrivée du web 2.0 et des mobiles, le rôle des recruteurs a radicalement changé pour évoluer vers des profils de sourceurs de talents.  Sur ce marché quasi-instantané du web, la difficulté pour les recruteurs n’est plus dans l’évaluation du talent, mais dans la recherche des bons profils. C’est pour cette raison que le sourcing occupe une place si importante dans le recrutement aujourd’hui. Les nouvelles générations de diplômés en ressources humaines sont parfaitement à l’aise avec les nouvelles technologies de recrutement (Logiciels de recrutement, CVthèque, publication d’annonces sur les jobboards…) et apportent un vrai plus en ce sens aux entreprises, en plus de leur regard neuf et de leurs habitudes de travail

La multiplication des candidatures et les réorientations

De la même façon, les candidats sont plus actifs avec l’avènement du e-recrutement. Ils accordent plus d’importance à la massification des candidatures, sans toutefois négliger la qualité. C’est pour cette raison que certains postes (Marketing, commerce, logistique…) reçoivent aujourd’hui plus de candidatures que nécessaire. Conséquence : certains profils, qui sont dans une concurrence trop forte sur leur poste, n’hésitent pas à se réorienter pour aller vers des postes moins concurrentiels. Il faut donc pour les candidats réussir à se démarquer  des autres, pour donner plus de valeur et de visibilité à sa candidature. D’où l’apparition des CV originaux, dont l’excellent site CV-originaux.fr propose un florilège.

Les réseaux sociaux au coeur du e-recrutement

Enfin, que serait l’e-recrutement aujourd’hui sans les réseaux sociaux. Linkedin (racheté par Microsoft pour 26 milliards d’euros quand même) et Viadeo se sont spécialisés dans les réseaux sociaux professionnels et invitent tous leurs membres à développer leur réseau. Il est aujourd’hui impensable pour une entreprise de ne pas inclure ces deux géants dans leur stratégie de recrutement.

Les réseaux sociaux classiques sont certes un peu en retrait, mais jouent eux aussi un rôle important dans le e-recrutement. Facebook, Twitter, Instagram et autres peuvent se révéler très utiles pour obtenir des informations (bonnes ou mauvaises) sur un candidat lorsqu’on est un recruteur. A l’inverse les candidats ont développé une grande méfiance envers ces réseaux sociaux classiques, et rechignent à mélanger vie privée et vie publique. D’où les difficultés de Facebook à se développer sur le marché de l’emploi, malgré ses nombreuses tentatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*