snapchat

Snapchat : un nouvel outil de recrutement ?

Avec 158 millions de comptes actifs, Snapchat dispose d’une audience qui le classe parmi les plus grands réseaux sociaux. Son public majoritairement composé de moins de 25 ans permet aux entreprises et aux RH de communiquer auprès d’une audience très ciblée. A condition toutefois de s’adapter aux codes du réseau.

Lors de son lancement en 2011, Snapchat avait pour objectif de séduire les jeunes qui avaient tendance à utiliser de moins en moins Facebook. Le réseau social permet d’envoyer des images et des messages éphémères, disparaissant au bout de quelques secondes. Aujourd’hui, le succès de Snapchat est indiscutable : 8 millions d’utilisateurs actifs chaque jour en France, 158 millions dans le monde, entre 25 et 30 minutes d’utilisation par jour et une valorisation à plus de 20 milliards de dollars.

64% des 15 / 24 ans ont un compte Snapchat. Une tranche d’âge qui représente 71% des utilisateurs. Il s’agit surtout pour les recruteurs de futurs diplômés et d’un vivier de jeunes talents très intéressant.

Montrer la vie de l’entreprise

Dans le cas du cabinet de conseil Accenture, deux tiers des 1 000 recrutements réalisés chaque année concernent les stagiaires / alternants / jeunes diplômés. Le canal de communication Snapchat était donc incontournable. « Snapchat est intéressant pour les mêmes raisons que Facebook l’était il y a six ans« , indique Florence Réal, directrice du recrutement France dans une interview accordée au journal Les Echos.

La principale utilisation qui est fait par les recruteurs de Snapchat est de montrer la vie de l’entreprise de l’intérieur. La promotion de la marque employeur y est donc une des principales préoccupations. Chez Axa, 120 collaborateurs ont été sélectionnés pour promouvoir l’entreprise sur les réseaux sociaux. Ceux-ci publient quotidiennement des vidéos de leur vie professionnelle sur le réseau social. « L’objectif de notre compte Snapchat est de mettre en avant les collaborateurs de la banque« , partage Pierre Davainne, Social Media Manager chez Axa Banque

Les géofiltres

Depuis 2016, les géofiltres lancés par Snapchat ont permis de mobiliser encore davantage les marques. Le but de cet outil est de pouvoir cibler géographiquement une publication et d’étendre la durée de sa visibilité. Le but initial était de séduire les marques et les annonceurs, les RH ont également été conquis. Les géofiltres sont ainsi devenus un outil de sourcing et de communication précis.

Snapchat AXA

A quand les offres d’emploi sur Snapchat ?

Les premières offres d’emploi ont déjà fait leur apparition sur Snapchat. Nous n’avons toutefois pas encore le recul nécessaire pour juger l’efficacité de cette démarche, mais elle témoigne de l’engouement des RH pour le réseau social. En février 2016, l’agence de communication Fred et Farid avait déjà créé un mini-buzz en recrutant un community manager sur Snapchat. Le point faible reste encore le fait que pour toucher un utilisateur, ce-dernier doit suivre la marque sur le réseau. En attendant très probablement la publication de posts sponsorisés.

Les chiffres de Snapchat : (source : le blog du modérateur)

  • 158 millions d’utilisateurs actifs chaque jour (officiel, décembre 2016)
  • Dont 68 millions en Amérique du Nord, 52 en Europe et 39 ailleurs.
  • 8 millions d’utilisateurs actifs chaque jour en France (septembre 2016)
  • 9,6 millions d’utilisateurs actifs chaque mois en France (septembre 2016)
  • 2,5 milliards de snaps sont envoyés chaque jour (officiel, décembre 2016)
  • Les utilisateurs de Snapchat y passent en moyenne 25 à 30 minutes par jour
  • 25% des utilisateurs quotidiens de Snapchat alimentent leur story chaque jour
  • Ils accèdent au réseau social 18 fois dans la journée
  • 10 milliards de snaps vus par jour – contre 8 milliards en février 2016
  • En mai 2016, Snapchat a levé 1,8 milliard de dollars
  • En bourse, l’entreprise souhaite lever plus de 3 milliards de dollars
  • La valorisation du réseau est estimée plus de 20 milliards de dollars
  • En 2016, le chiffre d’affaires de Snapchat est de 404,5 millions de dollars
  • En 2016, la perte nette s’élève à 514,6 millions de dollars
  • 65% de femmes et 35% d’hommes, selon Business Insider
  • 71% des utilisateurs ont moins de 25 ans
  • 41% des américains de 18-34 ans se connectent chaque jour

Laisser un commentaire