armee de terre

L’armée de terre est le premier recruteur de France

Le général Jean-Pierre Bosser a annoncé que l’armée de terre allait augmenter ses recrutements pour atteindre le nombre de 12 000 personnes engagées avant la fin de l’année. L’armée de terre devient ainsi le premier recruteur de France.

Le 29 avril dernier, le gouvernement a choisi d’allouer de nouveaux budgets aux armées nationales, notamment pour faire face au nombre de militaires nécessaires à l’opération de surveillance des sites sensibles du territoire national. Cette opération baptisée Sentinelle prévoit le déploiement permanent de 7 000 soldats, tout en poursuivant les opérations extérieures. Au total, le nombre d’hommes composant la force opérationnelle terrestre doit passer de 66 000 à 77 000 éléments dès l’année 2016.

Les régiments de l’armée de terre constitueront le plus gros des recrutements avec 5 000 recrutements cette année, à nouveau 5 000 en 2016 et 1 000 jusqu’à l’été 2017. Pour parvenir à cet objectif, l’armée prévoit d’utiliser tous les moyens à sa disposition : attirer les jeunes, mais également inciter les membres sous contrat à poursuivre l’aventure, et même recontacter des soldats qui ne sont plus sous contrat et qui se trouvent au chômage.

En plus de ce vaste plan de recrutement, l’armée de terre connaît actuellement une importante réorganisation de sa structure basée autour de trois métiers : les forces spéciales, l’aérocombat et le nouveau commandement du territoire national.

Retrouvez tous les besoins de recrutement de l’armée de terre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.