Les MOOC, l’avenir du recrutement ?

Les MOOC (Massive open online course) peuvent-ils devenir une nouvelle source de recrutement pour les entreprisses ? C’est une idée qui est en train de faire son chemin aux Etats-Unis puisque plusieurs grandes entreprises investissent dans ces technologies et les diplômes obtenus commencent à être reconnus par les recruteurs.

C’est le cas de Google ou Facebook notamment, qui travaillent sur des plateformes de MOOC telles que Udacity ou Coursera. Les certificats donnés par ce dernier sont désormais reconnus par Linkedin qui permet de les afficher sur son réseau social. De plus, l’identification des élèves qui constituait l’un des principaux obstacles à la performance des MOOC a nettement reculé. Les systèmes d’identification fournis par ProctorU par exemple ont fait leurs preuves et sont désormais utilisée par Udacity.

Le problème majeur reste le faible taux d’obtention de ces diplômes. Au-delà des prix des certificats qui sont assez élevés (rarement sous les 100$), le nombre de certificats distribués reste faible. En moyenne, moins de 10% des participants repartent avec leur diplôme en poche, et seule une petite partie d’entre eux paie pour être authentifié. Un résultat forcément décevant quand on sait que près de 6 millions d’utilisateurs utilisent les MOOC chaque année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.