Combien coûte un mauvais recrutement ?

Une étude réalisée par le National Business Research Institute (NBRI) met en évidence les coûts  engendrés par une erreur de recrutement. Ainsi, selon cette enquête, un mauvais recrutement pourrait coûter entre 20 000 et 250 000 euros.

Parmi les principaux coûts résultant d’une erreur de recrutement , on retrouve :

  • le salaire annuel de l’employé
  • les coûts de formation de l’employé
  • les coûts RH calculés en utilisant le salaire moyen de la fonction
  • les coûts de l’entretien
  • Le coût des annonces pour le recrutement d’un nouvel employé.

Il faut de plus ajouter à ces dépenses des coûts non visibles, comme l’impact sur la relation avec la clientèle, une baisse des ventes ou la baisse  de moral des autres salariés.

Le coût de ces erreurs est plus important pour les hauts postes notamment à cause des coûts salariaux et de recrutement plus importants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.