Top 5 des frustrations des postulants

1. L’absence de réponse à une candidature

Quoi de plus frustrant pour un candidat que d’envoyer une candidature et de ne pas recevoir de réponse ? D’autant qu’il est facile pour les recruteurs de prévoir dans leurs ATS des messages prêts à être envoyés aux candidats non retenus. Cela permettrait d’autant plus d’éviter de créer des mécontentements et de soigner sa marque employeur.

2. L’absence de données sur la rémunération

Problème récurrent et vieux comme le monde. Le tabou des salaires existe encore et beaucoup d’entreprises refusent d’afficher la rémunération des postes sur lesquels ils recrutent. Peut-être pour éviter les jalousies de leurs salariés ? Pourtant, une offre d’emploi avec rémunération est bien plus attrayante et permet d’éviter les candidats hors-sujet.

3. La correspondance avec les résultats de recherche

Beaucoup de recruteurs renseignent mal le contenu de leurs offres d’emploi, ou les lient mal avec leur système publicitaire. Combien de personnes sont déjà tombées sur une offre dont le contenu n’avait rien à voir avec le titre ? Si les recruteurs prennent en moyenne 6 secondes pour survoler un CV, les candidats passent à peu près le même temps pour lire une offre d’emploi.

4. La lourdeur des processus de candidature

Beaucoup de sites réclament de la part des postulants une inscription préalable à une réponse à une offre d’emploi. Certes, cela permet d’éviter les fausses candidatures et filtrer les candidats les moins motivés, mais beaucoup de sites gagneraient à simplifier leur processus de candidature, notamment en créant le profil du membre à partir des données renseignées au moment de sa réponse à une offre.

5.Les problèmes d’affichage sur les appareils mobiles

Problème récurrent, peu de sites carrières sont adaptés à la navigation sur appareils mobiles. Ce qui provoque chez les candidats de gros problèmes de navigation, et donc des difficultés pour postuler en ligne. Sans parler des problèmes d’upload et de réutilisation de CV, la candidature mobile est encore loin de la candidature web.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.