Les fausses idées des entrepreneurs sur le e-commerce

Si beaucoup d’entrepreneurs ont des réticences quant au lancement de leur boutique en ligne, il s’avère que ces craintes sont la plupart du temps liées à une méconnaissance du marché en ligne. Analyse des principales fausses idées qu’ont les entrepreneurs :

  • Le e-commerce n’est pas une annexe du commerce physique. Les projets de e-commerce peuvent s’avérer rapidement lucratifs et les commerçants devraient envisager dès le début le déploiement de leurs activités sur le web.
  • Les places de marché ne remplacent pas les propres boutiques. Les places de marché prélèvent une part du revenu généré sur leur site, et sur le long terme, les coûts de création d’une boutique sont largement amortis.
  • Créer une e-boutique n’est pas une mince affaire et ne doit pas être confiée au premier venu. Les entrepreneurs privilégient trop souvent les solutions payantes de e-commerce au profit de sites créés par des connaissances. Les expériences utilisateurs dans le e-commerce doivent bénéficier de véritables expertises pour se révéler fructueuses.
  • Penser à faire connaître sa boutique. Trop souvent, les projets de boutiques en ligne se résument à la création d’un site. Il faut l’accompagner, de dispositifs marketing conséquents pour générer du traffic et des ventes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.