Les étudiants trop connectés ont de moins bons résultats

L’usage intensif des réseaux sociaux nuirait aux résultats scolaires si on en croit une étude américaine réalisée par la revue Emerging Adulthhhod.

Les chercheurs ont étudié le comportements de 483 étudiantes en 1ere année de médecine et l’usage qu’elles ont de 11 types de médias (télévision, films, musique, internet, téléphone, SMS, magazines, journaux, livres et jeux vidéos). Selon les résultats de l’étude, seules la lecture de journaux et l’écoute de musique permettraient une amélioration des résultats scolaires.

A contrario, les médias conduisant à une baisse des résultats sont le téléphone portable, les réseaux sociaux, la télévision et les films. Selon les chercheurs du Miriam Hospital, un usage abusif de ces médias entraîne des comportements académiques négatifs : devoirs non rendus, faible assuidité en cours, baisse des notes, manque de sommeil, de confiance en soi et consommation plus élevée de drogues.

Selon Jennifer Walsh, directrice de l’étude, il est inutile de lutter contre l’usage des réseaux sociaux. La solution serait alors de les intégrer aux cours de façon pédagogique : Étant donné la popularité des réseaux sociaux et des technologies mobiles parmi les étudiants, il parait improbable que les éducateurs réussissent à réduire l’usage qu’ils en font», dit-elle. À la place, les professeurs pourraient essayer d’intégrer ces médias sociaux dans leur classe pour rappeler aux élèves qu’ils ont un devoir à rendre ou les diriger vers des liens utiles”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.