recrutement sans CV

Recrutement sans CV : c’est possible

Même s’il a encore de beaux jours devant lui, le CV est de moins en moins indispensable dans les processus de recrutement. Les secteurs touchés par la pénurie des talents sont les pionniers.

Depuis plusieurs secteurs d’activité sont en tension (commerce, IT, ingénierie…), ce qui signifie que tous les postes ne sont pas pourvus faute de main d’œuvre adaptée. Pour réussir à attirer de nouveaux talents, les entreprises se tournent de plus en plus vers les candidats avec des profils pas forcément en adéquation avec les pré-requis classiques des postes.

Les avantages du recrutement sans CV

Tandis que les recruteurs ont la vieille habitude à faire entrer les candidats dans des cases (Bac +5 / 3 ans d’expérience…), le recrutement sans CV permet de diversifier les profils en incluant des candidats qui auraient été écartés par le filtre du CV. La raison ? En se passant du CV, les recruteurs se penchent plus sur le parcours et les compétences du candidat, qui peuvent en l’occurrence correspondre à leurs besoins. Un autodidacte aura ainsi davantage de chance grâce au recrutement sans CV, ce qui peut aider les entreprises faisant face à une pénurie de compétences.

Les compétences opérationnelles sont ainsi mises en avant. Les recruteurs recherchent davantage des compétences qu’un profil. Le meilleur exemple reste l’acquisition de compétences par l’expérience, si difficile à faire apparaître sur un CV.

Au final, les candidats sont donc plus diversifiés lors d’un recrutement sans CV, ce qui permet ainsi à l’entreprise de pouvoir atteindre de nouveaux profils. Les profils atypiques ne sont plus bloqués par le filtre du CV et voient leurs chances d’être recruté augmenter.

Le processus d’un recrutement sans CV

Il n’est toutefois pas question pour les entreprises de recruter à l’aveugle. L’entreprise misant davantage sur les compétences que sur le profil devra donc éprouver ces compétences pour être sûr d’elle. Un développeur devra par exemple réussir un exercice de code et un commercial devra réaliser une présentation. Les compétences doivent compenser les « manques » sur le profil type imaginé par les recruteurs.

L’ouverture à de nouveaux types de profil peut également nécessiter des moyens supplémentaires chez les recruteurs. Ceux-ci doivent également dans l’idéal être sensibilisé au recrutement à l’aveugle, pour ne pas se formaliser sur un profil. Il faut aussi penser à bien connaître les motivations du candidat pour être certain qu’il soit en adéquation avec les valeurs et la culture de l’entreprise.

D’après une étude réalisée par Pôle Emploi, chaque année en France entre 40 000 et 50 000 personnes sont recrutées à l’aveugle. Ces recrutements par simulation ont fait leur preuve, notamment dans les IT, secteur particulièrement en tension. Les candidats de ces secteurs où il est difficile de recruter ont l’embarras du choix et ne souhaitent pas s’embarrasser de processus de recrutement longs et complexes. Là encore, le recrutement sans CV, de par sa simplicité a son mot à dire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.