etudiants

L’importance du contenu face aux difficultés de recrutement

Dans un marché de l’emploi paradoxalement tendu, les entreprises doivent se redoubler d’efforts pour séduire les talents et pourvoir leurs besoins en recrutement. Pour cela la communication et le contenu de marque doivent être adaptés par les entreprises.

Alors que les chiffres de l’emploi de l’année 2020 s’annoncent bons, de nombreux secteurs peinent encore à recruter. C’est le cas notamment du commerce, de la banque, de l’informatique, secteurs dans lesquels les entreprises doivent redoubler d’efforts pour attirer des candidats.

Certes, le manque de main d’oeuvre qualifiée et les problèmes de formations jouent un rôle important dans cette pénurie, mais le comportement des millenials, n’y est pas totalement étranger. Ces derniers, au contraire de la génération précédente, préfèrent prendre leur temps et comparer lorsque des propositions d’emploi leurs sont faites. Pour preuve, dans le dernier classement des entreprises préférées des futurs diplômés des grandes écoles de management, de commerce et d’ingénierie, les critères définis comme les plus importants pour les futurs professionnels sont l’attractivité des marques, les défis à relever et l’ambiance de travail. Dès lors les entreprises doivent s’adapter.

Face à un tel changement de mentalité par rapport aux générations précédentes, les entreprises se trouvent un peu désarçonnées. Les entreprises attirent de fait moins des jeunes qu’auparavant. Loin d’être une fatalité, ce constat peut évoluer si les entreprises sont prêtes à remettre leurs habitudes de recrutement et de communication en question.

L’une des particularités de cette génération qu’on appelle millenials, est qu’elle a été élevée avec les réseaux sociaux, et leur instantanéité et leur transparence. Les entreprises doivent dès lors adapter leurs process de recrutement pour coller à ce qu’attendent ces jeunes diplômés. La multiplication des services de communication RH ou de digital RH témoignent de la prise de conscience des entreprises.

Dans leur souci de transparence, les millenials sont plus sensibles à la vérité dans leur recherche d’emploi. L’intérêt pour les RH peut être alors d’axer leur communication sur le vécu au sein de leur entreprise, à base de témoignages. Les interviews chartées, réalisées et montées sont à bannir. Ce qu’attendent les millenials c’est de la transparence. Ils veulent voir comment se passe réellement al vie au sein d’une entreprise avant de s’y engager. Les plateformes comme Linkedin, Viadeo ou encore Glassdoor sont capables de faire voler en éclats très rapidement une marque employeur. Il est donc important pour les entreprises de soigner leurs collaborateurs, et de communiquer intelligemment sur la vie au sein de l’entreprise pour pouvoir attirer les jeunes talents.

Le contenu au centre de la communication

L’entreprise Natixis est un bon exemple de transition vers une communication plus « millenials ». Le but de l’entreprise est de recruter 50% de jeunes (- 30 ans) d’ici fin 2020. Natixis a ainsi décidé de mettre sur son site carrières une série de reportages, témoignages sur le fonctionnement interne de l’entreprise. Des profils provenant de la finance verte, du data ou encore du monde de l’assurance ont ainsi été mis en avant par Natixis. SI cette dernière ne peut pas encore communiquer sur les effets de cette campagne, elle a au moins le mérite de « dépoussiérer » l’image de l’entreprise et d’attirer de nouveaux regards.

L’important pour les entreprises est de revaloriser le contenu, qui s’était un peu mis en retrait par rapport à la forme ces dernières années. la communication RH, pour adapter de nouveaux talents doit se renouveler et apprendre à parler à cette génération particulière. Le marketing a pris le tournant du contenu il y a déjà quelques années, c’est désormais au tour des RH.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.