Jeune actif

Juniors en entreprise : des codes à connaître

Qu’il s’agisse d’un stage, d’une alternance ou d’un premier emploi, la découverte du monde de l’entreprise est toujours un moment particulier. Pour vous aider, voici quelques erreurs à ne pas faire.

Ne pas demander de l’aide

Nouveau dans une entreprise, on a parfois tendance à vouloir trop en faire, à accepter toutes les demandes et à aider ses collègues. Toutefois, il faut également savoir demander de l’aide lorsque cela est nécessaire. Etre débordé ne va pas faire de vous un meilleur élément, et cela peut vous amener à faire des erreurs. Demander de l’aide est tout à fait naturel dans ce cas-là, et ne sera pas mal perçu par vos collègues si c’est justifié. Plus délicat, il faut aussi apprendre à signaler que des dates limites sont intenables ou que la charge de travail se fait trop lourde.

Trop se focaliser sur les détails

Lorsqu’on début, on a parfois tendance à vouloir trop bien faire, et c’est bien naturel. Toutefois, pensez à ne pas perdre de vue ce qui est important : le fond. Certes, la forme est importante, mais attention à ne pas vous engager dans un perfectionnisme qui peut devenir contre-productif. La plupart des entreprises fonctionnent sur l’équation économique travail à produire / temps défini pour le faire. Attention à ne pas diminuer la valeur de votre apport à la société en dépassant des délais.

Ne pas respecter les horaires

Les horaires sont à double sens. Il ne faut pas en faire moins que ce qui est prévu par votre contrat de travail, mais attention à ne pas tomber dans une sur-présence, même si c’est tentant lors d’une nouvelle prise de poste pour se faire bien voir. C’est également dans le cas des entreprises à horaires flexibles. Flexible ne veut pas dire à la carte. Au-delà de l’aspect légal (pas plus de 6 heures consécutives sans pause, pas plus de 10 heures par jour, pas plus de 48 heures par semaine), une équipe est composée de gens avec lesquels il faut pouvoir échanger.

Manquer de savoir-vivre

Cela peut paraître évident, mais lorsqu’on fait partie d’une équipe, il est important de pouvoir cohabiter avec ses collaborateurs. Lorsqu’on est recruté, ce n’est pas exactement pour des compétences ou des diplômes, c’est aussi pour un savoir-être. L’environnement professionnel, même s’il peut paraître parfois détendu, dispose de ses propres codes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.