Les évolutions qui attendent les startups

Voila encore quelques années, les startups inventaient de nouvelles technologies (e-commerce, communication, réseaux sociaux, partage et mobilité …) mais la simplification/banalisation est passée par là. Dans le même ordre d’idées, monter une entreprise était beaucoup plus difficile quand les incubateurs et autres structures spécialisées n’existaient pas. Aujourd’hui, le problème des jeunes pousses n’est donc plus technique ou financier. Elles doivent surtout travailler sur leur marketing et leur stratégie. C’est là une autre paire de manche. 

Le Brésil se lance dans la course aux startups

Après le Chili l’été dernier, c’est au tour du Brésil de chercher à attirer les startups internationales. 

Pour cela, le plus grand pays d’Amérique latine s’est doté d’un programme de 70 millions de dollars visant à développer la création d’entreprises locale, et donc l’emploi, mais également à attirer les jeunes entreprises étrangères qui souhaitent s’installer sur place.

Ce fonds financé par un partenariat public / privé prévoit des aides allant de 9 000$ à 94 000$ selon les critères attribués. Les entreprises étrangères se verront également accompagnées dans leurs démarches d’obtention de visas.

Nous voulons encourager l’entrepreunariat dans le domaine des technologies de l’information. Il s’agit d’un domaine d’une importance stratégique pour le développement des affaires au Brésil » a déclaré Marco Antonio Raupp, le Ministre brésilien des Sciences, de la Technologie et de l’Innovation. « Alors que le programme chilien vise à attirer des startups internationales souhaitant échanger des connaissances avec la communauté locale, nous souhaitons attirer des entreprises qui veulent explorer le marché brésilien et s’installer dans la durée.”