Les entreprises qui recrutent en alternance en 2014

Chaque année, près de 80% des contrats en alternance aboutissent à un emploi durable, signe de l’excellent tremplin vers l’emploi que représente l’alternance. En 2013, 433 000 contrats d’apprentissage et 183 000 contrats de professionnalisation ont été signés, et près de 32% des entreprises ont recours à l’alternance. L’occasion de voir quels sont les secteurs et les entreprises qui vont recruter en alternance en 2014.

La Banque – Assurance

Toujours pourvoyeur d’emploi et très friand d’alternance, le secteur de la banque – assurance prévoit cette année encore de recruter largement. Crédit Agricole annonce ainsi recruter plus de 3 500 alternants, BNP Paribas, 1 750 et Société Générale 1 400. La Banque Postale et Crédit du Nord ont également prévu de recruter assez largement. Les principaux profils recherchés concernent des postes dans la relation clientèle (conseillers commerciaux, conseillers clientèle…) pour les Bac +4/5, mais également dans les fonctions support (comptabilité, systèmes d’information, marketing, ressources humaines…).

Audit – Conseil

Les sociétés d’ingénierie et de conseil prévoient également de faire appel à l’alternance pour faire face à une importante demande. Akka Technologie, société spécialisée dans le conseil en technologies, prévoit de recruter plus de 250 personnes, Accenture vise la centaine de contrats en alternance tandis que KPMG, premier groupe français d’expertise comptable, prévoit 1 200 embauches minimum, dont une large part de jeunes diplômés sur les métiers d’audit notamment.

Informatique – Web

En 2014 encore, la filiale informatique – numérique sera une grand vivier d’emplois.  Capgemini et sa filiale Sogeti envisagent à titre d’exemple de recruter entre 400 et 500 alternants de niveau Bac +4/5. A noter que 70% d’entre eux seront de jeunes diplômés, et qu’en 2013, 80% des stages et missions d’alternance réalisées chez Capgemini se sont terminées sur la signature d’un CDI. Assystem envisage également le recrutement de 1 500 personnes en France, dont près de 30% de juniors. Les secteurs de l’énergie et du nucléaire sont prioritaire.

Energie

Le secteur de l’énergie est en pleine révolution, et le besoin de recrutement de jeunes diplômés s’y fait sentir. EDF vise le recrutement de 3 000 jeunes du CAP au Bac +5, ERDF recrute chaque année plus de 600 alternants, GDF Suez propose 2 500 postes en France et 5 000 en Europe chaque année. Enfin, GrDF, filiale de EDF compte accueillir 300 alternants en 2014 sur de nombreux métiers.

Commerce – Distribution

 La grande distribution recrute également de très nombreux alternants chaque année. Eram a annoncé l’objectif de recruter plus de 300 jeunes en alternance en 2014, en magasin ou sur des fonctions support, Casino envisage d’accueillir plus de 2 200 alternants et Carrefour vise le recrutement de près de 500 jeunes en alternance, du CAP au Bac +5 sur plus d’une trentaine de métiers.

Hôtellerie – Restauration

Dans ce secteur où l’apprentissage est apprécié depuis de nombreuses années, 2014 ne devrait pas déroger à la règle. Le groupe Flo (Hippopotamus, Bistro Romain…) devrait recruter près de 600 jeunes en apprentissage et professionnalisation. Pendant ce temps-là, le groupe Accor prévoit d’accueillir 3 000 stagiaires des lycées hôteliers et 500 alternants au sein de ses hôtels et restaurants. Enfin, le spécialiste de la restauration Elior recrute environ 1 000 alternants, une progression de 13.5% par rapport à l’année précédente.

Les services

Le groupe Orange a annoncé son plan national de recrutement d’alternants et devrait offrir à près de 2 000 CDI à des alternants recrutés les années précédentes. 5 000 recrutements d’alternants sont prévus cette année. De son côté, le groupe La Poste envisage de recruter environ 5 100 alternants et contrats d’apprentissage et compte pour cela utiliser ses propres centres de formation en région, les Formaposte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.