Les réseaux sociaux peu influents dans la recherche d’emploi

Près de 26 millions de français sont inscrits sur au moins un réseau social selon les derniers chiffres de Médiamétrie. Mais avec la croissance continue des réseaux professionnels, les candidats se retrouvent souvent confrontés à un conflit entre leurs différentes identités numériques. RegionsJob s’est penché sur l’identité numérique des chercheurs d’emploi pour en tirer des chiffres intéressants.

Cette étude a été menée auprès de 14 129 candidats et il s’avère que 82% d’entre eux disposent aujourd’hui d’un profil professionnel, alors qu’ils n’étaient que 76% en 2012. La création d’un profil professionnel est aujourd’hui un passage obligé, tout comme la protection des données personnelles, sur Facebook notamment, puisque 76% des candidats reconnaissent avoir fermé l’accès à leur profil au grand public.

Mais l’étude révèle également que les réseaux sociaux ont un impact limité sur la recherche d’emploi des candidats. Interrogés sur l’influence de la présences d’informations en ligne leurs recherches d’emploi, seuls 5% des répondants affirment que ces informations ont eu un effet négatif, contre 17%  d’effets positifs. L’impact de ces informations sur la recherche d’emploi n’est donc pas évidente, même si plus du tiers des internautes interrogés reconnaissent publier du contenu de nature professionnelle en ligne. Ils ne sont ainsi que 3% des répondants à avoir obtenu un emploi grâce aux réseaux sociaux. Viadeo est le réseau sur lequel les candidats sont le plus susceptibles de recevoir des propositions, suivi par Linkedin et les blogs professionnels. Facebook et Twitter arrivent loin derrière. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.