Le recrutement mobile continue de grandir

Le recrutement mobile continue de progresser auprès des recruteurs, comme des candidats. Mais il semblerait que ces derniers aient toujours un temps d’avance sur les premiers. Un décalage dont certaines entreprises opportunistes ont su profiter pour se positionner sur un marché qui ne demande qu’à être exploiter.

Une étude menée par Social City Media, propriétaire du jobboard mobile Rue de l’Emploi, révèle des chiffres étonnants de volume sur le développement du recrutement mobile :

  • 41% de la population est équipée d’un smartphone
  • Le mot “Emploi” a été recherché 2.5 millions de fois sur Google mobile en janvier 2013
  • Un jeune diplômé sur quatre effectue des démarches de recherche d’emploi sur son mobile
  • Le nombre de consultations d’offres d’emploi a augmenté de 74% entre 2011 et 2012

Le premier enseignement à retenir de cette étude est que les candidats sont prêts à franchir le pas du recrutement mobile, et ont même un temps d’avance sur les recruteurs. 90% des français se disent ainsi prêts à utiliser leur smartphones dans leur recherche d’emploi.

Malgré cela, les sites carrière et les jobboards sont assez régulièrement en retard face aux attentes des candidats. Selon une étude de CareerBuilder, 40% des candidats connectés via mobile abandonnent un processus de candidature à cause des difficultés rencontrées, et 46% des utilisateurs ne retournent pas sur un site mobile si celui-ci n’a pas correctement fonctionné lors de la première utilisation.

Sur ce marché, Rue de l’Emploi, le premier jobboard 100% mobile était parvenu à prendre de l’avance sur ses concurrents, mais subit actuellement la forte concurrence des applications mobiles des historiques du recrutement web (Monster et RegionsJob notamment).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.