Amazon paye ses salariés pour les faire partir

Le PDG de Amazon, Jeff Bezos, a annoncé dans sa lettre annuelle aux actionnaires le lancement d’un programme intitulé Pay to quit qui vise à payer les employés les moins motivés pour leur faire quitter l’entreprise.

Chaque année, les salariés travaillant dans les centres logistiques du libraire américain se verront proposer une prime s’ils quittent l’entreprise. Celle-ci sera de 2 000 dollars la première année, puis augmentera chaque année pour atteindre un maximum de 5 000 dollars. “L’objectif est d’encourager ces personnes à prendre le temps de réfléchir à ce dont elles ont vraiment envie. Sur le long-terme, un salarié qui reste dans une entreprise sans savoir s’il le désire vraiment n’est sain ni pour lui ni pour l’entreprise” explique le PDG.

Il s’agit également d’une réponse aux récentes critiques portant sur les conditions de travail au sein des entrepôts d’Amazon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.