formations

Les seniors et la technologie au travail

Une étude menée par LiveCareer révèle la stigmatisation dont sont victimes souvent les seniors sur leur lieu de travail dans leur rapport à la technologie. Une stigmatisation souvent injuste car les écarts de compétences entre générations sont souvent exagérés.

L’INSEE a publié ces derniers mois plusieurs études sur la stigmatisation des seniors en entreprises vis à vis de leurs rapports à la technologie. Toutefois, si l’on en croit une étude menée par LiveCareer, cette stigmatisation est souvent exagérée, et les compétences technologiques des seniors sont parfois sous-estimées.

En ce qui concerne les outils de bureautique ou de production (suite Microsoft, mails, agendas), les compétences des seniors sont même en moyenne supérieures à celles des autres générations. L’écart se fait davantage sentir sur les technologies davantage liées au cloud (Drive, formulaires) et aux outils de communication modernes (Slack, Trello, Hangouts, Teams…).

Un problème de formation ?

L’enquête s’intéresse ensuite aux formations aux nouvelles technologies. Les trois générations sondées par l’enquête (Millenials, Génération X et Baby-boomers) ont été interrogées sur les opportunités de formations aux nouvelles technologies qu’elles ont reçues.

Et la différence est révélatrice des écarts entre les usages constatés. 56% des seniors disent n’avoir jamais suivi de formation technologique au cours d el’année précédente, contre 37% pour ceux de la génération X et 25% des millenials. Les 57 – 75 ans ayant rreçu une telel formation la jugent même très utile pour 54% des sondés.

Une écart pas forcément justifié

Au final, l’écart constaté sur les compétences ne semble pas justifié si l’on en croit les derniers chiffres de l’enquête. Seuls 63% de saby-boomers se sentent frustrés par les nouvelles technologies, un chiffre inférieur aux 67% des salariés de la génération X et aux 72% des millenials.

Le télétravail en nette progression ces dernières années a forcé tous les travailleurs de toutes de toutes les générations à améliorer leur utilisation des outils technologiques. 76% des baby-boomers s’estiment plus à l’aise avec les outils de communication modernes grâce aux confinements imposés par la pandémie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.