Jeune actif

Pour 52% des jeunes, les entreprises ne sont pas adaptées à leur génération

Les entreprises seraient-elles en décalage avec la jeunesse ? C’est en tout cas ce que laisse croire une étude qui révèle que 52% des moins de 30 ans estiment que les entreprises ne sont pas adaptées à leur génération.

Les modes de fonctionnement des entreprises pas en accord avec les jeunes

Dans le détail de cette étude, on note même que 63% des jeunes de moins de 30 ans interrogés estiment que le fonctionnement des entreprises est daté et plus au goût du jour. Pour 60% des jeunes, ce fort décalage entre leur génération et les modes de travail des entreprises est avant tout illustré par les grandes différences d’âge entre les responsables et les jeunes salariés.

Ce problème vient probablement du fait que les jeunes sont de plus en plus ambitieux, parfois à tort, et aimeraient avoir des responsabilités et des missions importantes rapidement. Ils sont ainsi seulement 37% à estimer que les jeunes salariés se voient confier des missions rapidement, et 29% à estimer que leur entreprise leur fait confiance. « Je pense que c’est surtout la différence entre les statuts. Leurs supérieurs hiérarchiques sont souvent plus âgés et cela les frustre car ils voudraient déjà avoir leur poste », analyse Jean Pralong, professeur en Ressources Humaines.

La conjoncture économique et les difficultés du marché de l’emploi y sont également pour quelque chose. Avec les difficultés à trouver un emploi stable et l’enchaînement des missions de courte ou moyenne durée, les jeunes sont remis à cause à chaque nouvelle mission, ce qui n’est certainement pas très motivant. La conséquence est que 86% des moins de 30 ans estiment que leur génération est davantage touchée par le chômage et la précarité que celle de leurs parents.

De bonnes relations avec les seniors

Cet amer constat sur le mode de fonctionnement des entreprises n’empêche cependant pas les jeunes de se sentir à l’aise avec les travailleurs seniors. 90% des personnes interrogées affirment avoir avec eux de bonnes relations, et 79% estiment même que leur présence est un atout pour les entreprises dans lesquelles ils travaillent. Principal atout pour 57% des jeunes : leur expérience et leur réseau.

Une autre étude publiée en 2014 révélait le profond malaise des 18-25 ans en entreprise.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.