travail été

Les salariés sont plus cool durant l’été

Durant les mois de juillet et d’août, de nombreux salariés ont tendance à relâcher un peu la pression et à s’accorder des horaires moins contraignants. C’est ce qui ressort d’une étude menée par BirdOffice qui affirme que 70% des salariés avouent rallonger la pause déjeuner durant ces deux mois.

Près de 70% des salariés interrogés par BirdOffice, spécialiste des outils de réunion, reconnaissent allonger leurs pauses déjeuner durant les mois de juillet et d’août. C’est l’un des principaux enseignements  retenir de cette étude qui s’intéresse aux petites libertés que s’accordent les employés durant les deux mois d’été.

Ils sont également 46% à quitter le travail plus tôt plusieurs jours par semaine. De là à dire que la productivité chute énormément durant l’été, il n’y a qu’un pas. Et pourtant, ce n’est pas si simple. 35% des salariés affirment ainsi profiter du calme de l’été pour rattraper leur retard accumulé durant le reste de l’année. La même proportion de salariés en profite pour ranger son bureau, faire du tri ou nettoyer son ordinateur. 42% des personnes interrogées disent aussi profiter de l’été pour voir davantage leurs collègues de travail.

D’une manière générale, les salariés remarquent et apprécient la baisse de la tension dans le travail en été (32% dans toutes les entreprises, 46% dans les PME). Cela vient peut-être du fait que 39% des personnes interrogées jugent que les responsables sont eux aussi plus détendus durant les mois de juillet et d’août. 75% des salariés en profitent donc pour s’habiller de façon plus décontractée, et dans 28% des cas, les salariés de petites entreprises osent même le short et/ou les tongs.

Mais ce manque de rythme se ressent sur la productivité des salariés. 45% des répondants avouent ainsi ne pas faire grand chose de leurs journées. 50% reconnaissent même déjà avoir regardé des séries durant leurs heures de travail et une grande majorité utilisent les réseaux sociaux.

Les réunions l’été

Sans surprise, les réunions menées durant l’été sont jugées moins productives par les personnes interrogées (80%). Les causes mises en avant sont le nombre de personnes absentes (49%), le manque de concentration général (40%) et la chaleur (31%).

Une autre étude menée par Robert Half relevait également que 86% des DAF estimaient que la période estivale avait un impact négatif sur le bon déroulement du travail.

Retrouvez l’intégralité de l’étude

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.