entretien-embauche

Les recruteurs optimistes pour le 2e semestre

40% des recruteurs souhaitent embaucher en CDI et 47% en contrat à durée déterminée ou à temps partiel au deuxième semestre 2015. Il s’agit de chiffres en hausse qui traduisent l’optimisme prudent qui gagne les recruteurs français.

En ce milieu d’année 2015, les recruteurs semblent continuer à gagner de la confiance. Selon une étude menée par CareerBuilder, 47% des entreprises souhaitent recruter des personnes en contrat partiels ou temporaires au cours du second semestre 2015. Dans le même temps, 39% des recruteurs souhaitent recruter en CDI sur cette même période.

Malgré une croissance du marché de l’emploi qui peine toujours à repartir, les recruteurs se montrent de plus en plus confiants et souhaitent toujours davantage recruter. Il s’agit cependant d’un optimisme prudent, qui ne porte pas le chiffre du recrutement au niveau des années précédentes, mais qui traduit une volonté de la part des entreprises de se maintenir dans un marché difficile.

Hausse des salaires mesurée

En ce qui concerne la rémunération, 35% des employeurs affirment avoir l’intention d’augmenter les salaires de leurs collaborateurs au cours du second semestre. Près d’un employeur sur cinq prévoit d’augmenter les salaires d’au moins 5%, tandis que 28% prévoient d’augmenter leurs salaires à l’embauche au cours du deuxième semestre. Cette augmentation à l’embauche devrait franchir les 5% dans près d’un cas sur quatre.

Le service client recrute

En ce qui concerne les métiers qui recrutent le plus au cours de ce second semestre, c’est le service client qui arrive en tête devant les métiers de la production. La vente arrive en troisième position et complète ce podium :

  • Le service client – 17 %
  • La production – 15 %
  • Les ventes – 14 %
  • Les technologies de l’information – 13 %
  • Les ressources humaines – 10 %
  • La comptabilité/finance – 8%
  • Le marketing – 6 %

D’autres métiers connaissent également un progression intéressante de leurs intentions de recrutement : les médias sociaux, le bien-être, la technologie mobile, la technologie cloud ou de recherche, la sécurité informatique, la stratégie de contenu pour le web, l’environnement, la gestion, l’analyse du big data et les réglementations financières.

Cette étude a été réalisée pour CarrerBuilder par Redhift Research auprès d’échantillons représentatifs de 415 recruteurs et 1 011 salariés français de différents secteurs d’activité et de tailles d’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.