portrait of a freelancer

Portrait robot des travailleurs freelance

De nombreuses études prévoient une très nette augmentation du nombre de travailleurs freelance dans les prochaines années, à tel point que la structure du marché de l’emploi et de l’économie pourrait s’en trouver sensiblement modifiée. Mais qui sont ces travailleurs freelance qui à la fois effraient et suscitent la curiosité des recruteurs ? Voici un portrait robot des travailleurs freelance.

Même si beaucoup de recruteurs ont encore peur de faire appel à des salariés freelance, ce régime particulier connaît une forte croissance ces dernières années. On pourrait d’ailleurs franchit la barrière du million d’auto-entrepreneurs en France dans les prochaines années. Aux Etats-Unis, dont la structure de marché de l’emploi est très souvent en avance sur celle du marché français, un travailleur sur trois est un travailleur indépendant.

Pour nous aider à mieux comprendre qui sont ces travailleurs freelance et quels sont leurs modes de fonctionnement, voici un portrait-robot réalisé par Credit Donkey réalisée en 2013 auprès de travailleurs indépendants :

80,2% des freelance travaillent depuis chez eux. Encore peu d’agences de travailleurs indépendants existent, les freelance préférant opérer par leurs propres moyens.

67% des freelance ont un diplôme du supérieur. Les freelance sont des travailleurs le plus souvent diplômés qui disposent d’une expertise mise à disposition de leurs clients.

Pour 56,4% des freelance, la principale inquiétude concerne les dates de paiement. L’incertitude des entrées d’argent est le principale préoccupation des travailleurs indépendants.

33,6% ont des horaires de travail flexibles. Ils sont capables de travailler selon des horaires qu’ils se sont fixés, mais également de s’adapter aux demandes de leurs clients. Les freelance sont en moyenne plus flexibles que les salariés français.

62,9% des freelance sont des hommes. Un statut donc nettement plus masculin que la moyenne. Ils sont en général également célibataires (62,9%) et sans enfant (76,3%).

42,3% des freelances sont des créatifs. Ces métiers sont très bien représentés chez les freelance, devant les métiers opérationnels avec 30,5% (saisie de données, support administratif…), le marketing avec 20% et l’IT avec 11,5%.

44% ont entre 25 et 34 ans. Il s’agit donc d’une population plutôt jeune, mais qui compte tout de même une part importante de travailleurs seniors ou confirmés.

49% déclarent vouloir être freelance toute leur vie. il s’agit donc d’un statut qui content une grande partie de ses adeptes.

portrait robot freelace

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.