38.7% des salariés exposés à la pénibilité au travail

C’est le chiffre avancé par le cabinet de conseil Altaïr Conseil qui a réalisé une étude sur le nombre de salariés qui seraient exposés à la pénibilité au travail.

Pour réaliser cette étude, le cabinet s’est appuyé sur sa propre réalisation de diagnostics pénibilité réalisés au sein d’une cinquantaine d’entreprises de toutes tailles et tout secteur. Au total, sur 156 000 salariés observés 38.7% d’entre eux seraient soumis à des conditions de travail pénibles. Ce qui est nettement supérieur aux prévisions gouvernementales (18%).

Des disparités selon les secteurs

On observe dans cette étude de fortes disparités entre secteurs d’activité. A titre d’exemple, 43% des salariés de la grande distribution sont soumis à la pénibilité, contre un chiffre de 72% dans l’industrie. Au sein même de ce dernier secteur, on observe de flagrantes hétérogénéités. Les employés de l’agro-alimentaire sont touchés à 77%, tandis que ceux de la chimie fine ne sont affectés par la pénibilité qu’à hauteur de 29%.

Cette étude est la première réalisée en tenant compte des 10 facteurs officiels de pénibilité définis en 2008 par les partenaires sociaux. Ceux-ci serviront de base à la mise en place du calcul du compte personnel de pénibilité qui entrera en vigueur en 2015 et qui comptera dans les cotisations retraites.

Des causes de pénibilité diverses selon les secteurs

Les causes de pénibilité varient largement selon les secteurs d’activité observés. Les salariés de l’industrie sont ainsi les plus touchés par le travail en séquences successives alternantes (53%),  la manutention manuelle de charges lourdes (10%) et le bruit (30%), tandis que ceux de la grande distribution subissent davantage les postures pénibles (42%).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.