stages en entreprise

Stages : un excellent tremplin vers l’emploi

Si 64% des recruteurs considèrent aujourd’hui les stages comme un élément clé de l’employabilité des jeunes actifs, c’est bien qu’ils représentent une marche déterminante permettant d’accéder au marché de l’emploi. c’est notamment la valorisation de ces expériences qui peut faire la différence entre deux profils.

Aujourd’hui, on estime à 90% le nombre de deiplômés ayant réalisé au moins un stage en entreprise au cours de leur formation. Si la plupart de ces stages se font en fin d’année scolaire, (stages de fin d’étude ou stage de découverte), c’est souvent au cours de cette formation que les jeunes vont acquérir leurs premières connaissances du monde du travail et de ses règles. Outre le fait de mettre en pratique ses connaissances théoriques acquises lors de la formation, les stages permettent de déterminer la branche professionnelle vers laquelle les jeunes vont se destiner et permettre d’acquérir une première expérience professionnelle qui va peser lors de la recherche du premier emploi.

Stages en entreprise, ce qu’il faut savoir

La durée d’un stage ne peut pas dépasser six mois par année d’enseignement. Au delà de deux mois de stage, les entreprises sont dans l’obligation de rémunérer les étudiants. Le montant de cette rémunération doit apparaître dans la convention de stage.

Depuis la réforme légale de 2014, de nouvelles disposition s’appliquent à l’emploi et à l’encadrement des stagiaires. Au sens du Code du Travail, l’indemnité de stage n’a pas de valeur salariale. elle est considérée comme une gratification soumise à un régime particulier.

Les stagiaires ne sont pas considérés juridiquement comme des salariés puisqu’ils ne signent pas de contrat de travail, mais une convention de stage. La gratification liée à cette convention est convenue entre l’entreprise et le stagiaire et peut donc être supérieure au minimum légal prévu par la réglementation.

La durée du stage prend en compte toute la convention et ses éventuels avenants. La rémunération s’effectue à partir du premier jour de stage. Un stage d’une durée inférieure à deux mois n’a cependant pas prévu de rémunération.

De nombreux avantages pour les étudiants

Les stages en entreprise présentent de nombreux avantages pour les étudiants :

  • Découvrir le monde de l’entreprise, très différent du cadre scolaire ou universitaire.
  • Observer et apprendre un métier qu’ils vont (ou ne vont finalement pas) exercer plus tard.
  • Déterminer les tâches qu’ils apprécient de faire et qui leur correspondent le mieux en vue de leur vie professionnelle.
  • Mettre en pratique la théorie apprise lors de la formation.
  • Acquérir de nouvelles connaissances
  • Apprendre à utiliser de nouveaux outils et de nouvelles méthodes de travail
  • Comprendre les règles du monde du travail : exigences d’un employeur, contraintes du travail collaboratif, relation avec un supérieur…
  • Développer sa faculté d’adaptation
  • Développer son réseau professionnel
  • Apprendre à définir des objectifs et à les respecter
  • Développer sa capacité à travailler collaborativement
  • Apprendre à communiquer professionnellement
  • Intégrer l’entreprise à l’issue de son stage

Stage en entreprise : les avantages pour les eentreprises

Comme pour les étudiants, les stages présentent de nombreux avantages pour les entreprises :

  • Développer un canal de recrutement
  • Bénéficier d’une main d’oeuvre supplémentaire moins chère
  • Nouer des relations avec les écoles
  • Se tenir informé de l’évolution des cursus et des formations
  • Bénéficier d’un regard novateur et différent

Stages : une passerelle vers l’emploi

Les stages en entreprises permettent de développer ses compétences professionnelles et personnelles, mais permettent également aux étudiants de mettre un premier pied en entreprise. Quel meilleur façon de se faire recruter que d’avoir l’occasion de faire ses preuves au sein d’une entreprise pendant six mois ? Si le stagiaire travaille efficacement et parvient à se rendre indispensable par son activité, il a toutes les chances d’être embauché à la fin de son stage.

Les stages permettent également de développer les connaissances acquises lors de la formation. La mise en pratique de ces savoirs théoriques permet d’éprouver les savoirs et d’en mesurer les oints forts et faibles afin de les adapter à la façon de travailler qu’impose les conditions de travail.

Enfin, les stages permettent également d’éviter de faire des mauvais choix. En découvrant la réalité d’un métier et d’un secteur d’activité, les étudiants peuvent se rendre compte que la formation qu’ils ont choisi ne correspond pas à ce qu’ils souhaitent faire de leur vie professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.