hôtellerie restauration

L’hôtellerie restauration continue de recruter

Malgré des chiffres du chômage qui continuent de jouer au yo-yo, un secteur continue de recruter à un rythme particulièrement élevé : l’hôtellerie restauration. Une tendance qui devrait de plus se poursuivre tout au long de l’année.

Le secteur de l’emploi en France progresse à un petit rythme, pénalisé par les fréquentes baisse qui pénalisent un contexte pourtant favorable à la reprise de l’activité. Un secteur parvient pourtant à recruter et à créer de l’emploi : l’hôtellerie restauration. Ce secteur qui avait déjà plutôt bien résisté à la crise de l’emploi des années 2010 , et devrait être en tête des secteurs créant le plus d’emploi pour l’année 2017.

L’année 2017 devrait d’ailleurs être porteuse pour l’emploi. L’INSEE prévoit une croissance de 1.6% qui devrait permettre la création de 220 000 emploi. Les trois secteurs d’activité qui devraient progresser le plus sont les services aux entreprises, les services non marchands et l’hôtellerie restauration.

Ce dernier secteur a d’ailleurs vu son chiffre d’affaire progressé de 20% à 30% sur le premier trimestre 2017. « C’est d’abord reparti dans les hôtels, en janvier et février, puis dans les restaurants à partir de mars-avril » précise Vincent Rech, fondateur et dirigeant de Staffmatch, société d’intérim spécialisée dans l’hôtellerie restauration. Au total, ce sont près de 28 000 nouveaux emplois qui devraient être créés dans le secteur.

Autre avantage du secteur : les processus de recrutement y sont en général plus souples que dans la plupart des autres secteurs. Les difficultés que rencontrent les entreprises pour recruter les forcent à embaucher des personnalités plutôt que des profils professionnels.

L’hôtellerie restauration recrute, mais souvent en CDD

C’est un phénomène qui touche cette fois-ci l’ensemble des secteurs d’activité : l’omniprésence des CDD et la raréfaction des CDI. Le secteur de l’intérim connaît son activité la plus haute depuis plusieurs années, signe que les entreprises sont toujours frileuses quant au fait de recruter de manière ferme. le manque de visibilité à long terme empêche beaucoup d’emplois de devenir pérennes.

Laisser un commentaire