recrutement

Les profils les plus recherchés par les start-ups, PME et grands groupes

Une étude menée par Adzuna s’intéresse aux profils des candidats recherchés par les recruteurs de trois grands types d’entreprise : les start-ups, les PME et les grands groupes. Il en ressort que les besoins en recrutement sont très différents.

Les grands groupes privilégient les Bac+2

Un des premiers enseignements à retenir est l’intérêt qu’ont les grands groupes pour les professionnels avec niveau Bac+2. 25% des offres d’emploi analysées par cette étude révèlent que les grands groupes recrutent en majorité des titulaires de BTS et DUT (25% des annonces), mais aussi des BAC+5 (15%). De leur côté, les start-ups ont tendance à préférer les BAC+5 (22% des offres d’emploi), et particulièrement les diplômés d’école de commerce (11% de leurs annonces). Pour ce qui est des PME, les Bac+2 sont là-aussi privilégiés (23%), mais également la plus forte proportion d’offres d’emploi correspondant à des Bac Pro et CAP/BEP.

Les start-ups apprécient les profils passionnés

On retrouve une certaine homogénéité dans les qualités principales recherchés par les différents types d’entreprise. L’autonomie reste la qualité la plus appréciée et recherchée (18%) devant le dynamisme et la motivation (11%).  Il existe toutefois des différences notables. Les start-ups vont rechercher des candidats davantage « passionnés » (21%) et « force de proposition » (16%). Les PME vont quant à elles apprécier les profils disposant d’une « capacité à s’organiser » (17%). A noter, l’importance accordée par les PME et les grands groupes à la rigueur (15% chez les PME et 13% chez les grands groupes).

L’Ile-de-France, haut lieu des start-ups

La région Ile-de-France accueille à elle seule plus de la moitié des offres d’emploi déposées par des start-ups (59%). Les postes proposées par les grands groupes et les PME sont mieux répartie sur le pays. A tire d’exemple la région Auvergne-Rhône-Alpes compte autant d’offres d’emploi de PME que l’Ile-de-France.

En ce qui concerne les salaires, les grands groupes sont logiquement ceux qui proposent les meilleures rémunérations moyennes. (37.6 K€ par an, la moyenne nationale se situant à 33.3 K€). La surprise vient plutôt des start-ups qui disposent d’une rémunération moyenne supérieur à celle des PME (34.6 K€ contre 32.9 K€). Cela peut s’expliquer par les profils plus qualifiés recherchés par les start-ups.

Source : Adzuna

Laisser un commentaire