Pôle Emploi prête un véhicule aux personnes qui retrouvent un emploi

En Picardie, Pôle Emploi teste un dispositif d’accompagnement des chômeurs vers l’emploi consistant à leur prêter une voiture ou un scooter s’ils éprouvent des difficultés pour se rendre sur leur lieu de travail.

Les agences Pôle Emploi de Friville et d’Abbeville dans la somme proposent depuis la semaine dernière d’accompagner physiquement les personnes qui retrouvent un emploi mais qui éprouvent des difficultés pour s’y rendre faute d’être motorisé. Pour ce faire, Pôle Emploi prête à ces personnes des voitures ou des scooter pour se rendre sur leur lieu de travail. «Dans la Somme, surtout dans sa partie maritime, certains villages ne sont desservis que par un seul bus chaque jour. Sans véhicule, se rendre au travail relève de la gageure», constate Stéphane Urbain, directeur du Pôle emploi d’Abbeville.

Certaines aides sont déjà proposées par Pôle Emploi pour améliorer la mobilité des chômeurs comme le financement d’une partie du permis de conduire ou la prise en charge partielle d’un déménagement. Ce dispositif a pour vocation de venir compléter les solutions de Pôle emploi en aidant les chômeurs sur le point de trouver un emploi mais éprouvent des difficultés pour s’y rendre. L’octroi d’un nouveau budget de 40 000 euros a permis la concrétisation de ce projet, avec l’aide du Conseil générale de la Somme et d’une association spécialisée dans l’insertion professionnelle des chômeurs, TAA.

C’est cette dernière qui s’occupe d’accompagner les chômeurs vers leur lieu de travail.L’association dispose d’un parc de quatre voitures et quatre scooters amené à s’agrandir. Le prêt d’un véhicule est entièrement gratuit, seuls l’assurance et les frais d’essence restant à la charge du nouveau salarié et peut durer jusqu’à trois mois.

En milieu rural, la mobilité des demandeurs d’emploi reste un enjeu majeur. Un rapport du conseil national de l’insertion économique souligne que lorsqu’une personnes est recrutée, « si la question de la mobilité n’est pas immédiatement résolue, ne serait-ce que par des solutions transitoires, elle ne résiste pas aux difficultés et quitte rapidement son poste ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.