Les offres d’emploi ne représentent que 7% des recrutements

Une étude menée par le Centre d’études pour l’emploi révèle que les offres d’emploi ne représentent que 7% des recrutements, loin derrière les candidatures spontanées et les réseaux.

Les offres d’emploi ne représentent que 7% des recrutements

Cette étude a pour objectif d’identifier la performance des canaux de sélection des candidats lors d’un recrutement. Le principal enseignement est que les offres d’emploi ne représentent qu’une faible part des recrutements réalisés, et ce malgré un engouement toujours fort des candidats pour les jobboards. En France, seuls 7% des recrutements sont liés à des réponses à des offres d’emploi. Un chiffre somme toute stable par rapport aux premières statistiques sur l’accès à l’emploi dressées par l’Insee en 1990. Un chiffre qui nous distingue nettement du Royaume-Uni, où 25% à 30% des recrutements proviennent des offres d’emploi.

Les moyens de recrutement peu coûteux privilégiés

La principale cause de ce faible chiffre est que les entreprises privilégient les moyens de recrutement peu coûteux. C’est là qu’est le principal avantage de l’exploitation des candidatures spontanées, qui représentent 38% des recrutement et qui arrivent en tête des canaux les plus exploités par les recruteurs. Cela permet également d’avoir à traiter des réponses à des offres d’emploi qui peuvent être nombreuses en période de crise de l’emploi.

Pour pouvoir attirer des candidatures spontanées, encore faut-il pouvoir jouir d’une certaine célébrité. C’est la raison pour laquelle les petites entreprises préfèrent utiliser leur réseau professionnel pour cibler des candidats. En plus d’un gain de temps évident, ce canal favorise une certaine confiance qui limite les mauvaises surprises lors d’un recrutement. Il représente aujourd’hui 20% des recrutements, devant la réembauche (15%) et Pôle Emploi (9%).

Consulter les offres d’emploi reste utile

Il ne faut cependant pas délaisser les offres d’emploi lorsque l’on recherche un emploi. Principalement car elles donnent de précieuses indications sur les besoins en recrutement des entreprises et qu’elles permettent aux candidats d’orienter leurs candidatures spontanées. Reste qu’entre la lecture d’une annonce et la convocation en entretien, la perte de CV est énorme, notamment car le profil des personnes qui consultent les offres d’emploi et très différent du profil des personnes qui y répondent. Les candidatures peuvent également permettre aux candidats de franchir le filtre des niveaux d’études et d’expérience indiqués dans les offres d’emploi et qui découragent bon nombre de candidats.

Si vous recherchez un emploi, vous pouvez aussi déposer votre CV dans la CVthèque gratuite de Inzejob

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.