20% des chômeurs ne cherchent pas d’emploi ? Une étude incomplète

Une étude publiée vendredi 10 octobre par Les Echos révélait que près d’un cinquième des personnes inscrites aux Pôles Emploi de Toulon et de Manosque ne cherchaient pas activement un emploi. Un chiffre qui a déclenché une nouvelle polémique au sein du gouvernement et de la direction de Pôle Emploi. Il ne faut cependant pas généraliser cette étude partielle n’ayant aucun impact sur les statistiques nationales des demandeurs d’emploi.

Ce que nous apprend l’étude

Cette étude réalisée par Pôle Emploi et dont les résultats partiels ont été dévoilés dans Les Echos atteste que sur les 2 650 chômeurs qui ont été contrôlés dans les agences Pôle Emploi de Manosque et Toulon entre le 24 juin 2013 et le 28 février 2014, 20% ne recherchaient pas activement un emploi, comme le leur imposait la loi. Il faut cependant bien se garder de tirer des généralités de cette étude partielle et dont le but est purement administratif et non pas statistique.

Des résultats partiels

On ne sait d’abord rien des conditions de réalisation de l’étude. Les demandeurs d’emploi ciblés ont-ils été choisis au hasard ? S’agissait-il de profils spécifiques ? Cette étude a par exemple pu être réalisée sur des profils en grande difficulté dans leur recherche d’emploi ou sur des demandeurs d’emploi inscrit depuis plusieurs années à Pôle Emploi. Avant de stigmatiser les demandeurs d’emploi, et particulièrement ceux du sud, attendons de voir si l’on peut en apprendre plus sur les profils de candidats ciblés par l’enquête.

Une étude localisée

Cette étude a de plus été réalisée dans seulement deux agences de Pôle Emploi. Dans le cadre d’une étude de Pôle Emploi, quatre régions (Provence-Alpes-Côte d’Azur, Haute-Normandie, Poitou-Charentes et Franche-Comté) ont vu la mise en place d’équipes spécialement dédiées au contrôle des chômeurs. Cette étude ne relaye aucunement les résultats de ces régions, mais seulement de ces deux agences. On ne connaît pas encore les résultats des autres régions, ni ceux de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur dans leur globalité.

Peu de sanctions

De plus, on observe dans cette même étude que seuls 6,47% de ces chômeurs qui n’ont pas fait preuve « d’actes positifs et répétés de recherche d’emploi » ont été sanctionnés par Pôle Emploi. Cela peut signifier que les résultats de cette étude sont incomplets et que les agences Pôle Emploi concernées n’ont pas eu de motifs suffisants pour sanctionner les demandeurs d’emploi.

En résumé, il serait bien hasardeux de conclure sur la base de résultats partiels d’une étude localisée que 20% des personnes inscrites à Pôle Emploi ne recherchent pas d’emploi. La direction de Pôle Emploi refuse de divulguer davantage d’informations concernant cette étude dont les résultats définitifs seront connus dans quelques jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.