Les embauches de cadre vont ralentir au 2e trimestre

Selon la note de conjoncture de l’APEC, les prévisions de recrutement de cadres sont en recul de 4% par rapport au printemps 2012, et de 7 points par rapport à 2011. Selon Jean-Marie Marx, la cause de ce recul est bien entendu la morosié de la situation économique actuelle “qui se traduit par une incertitude plus marquée dans les intentions d’embauches des entreprises”.

Du côté des entreprises, parmi les raisons invoquées pour justifier ces promessses d’embauche, le faible taux de départ des cadres arrive en tête (57% des personnes interrogées) alors que les perspectives économiques n’obtiennent que 9%. La situation économique serait donc stable par rapport à l’année 2012 puisque seules 15% des entreprises estiment une amélioration de leur situation, tandis que 26% de celles-ci constatent une dégradation.

Comme d’habitude, les jeunes diplômés et les seniors sont les deux populations rencontrant le plus de difficultés. Concernant les secteurs d’activité, net recul pour l’industrie (-4% de prévisions de recrutement en moins), et la construction (stable après la baisse de 19% au début de l’année). Du côté des bons élèves, le commerce et le transport enregistrent une progression de 11% sur un an, malgré un léger recul au second trimestre

One thought to “Les embauches de cadre vont ralentir au 2e trimestre”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.