Les râleurs seraient plus performants

Selon l’étude réalisée par Leadership IQ, un cabinet américain basé à Atlanta, les employés les plus performants ne seraient pas ceux qualifiés de fortement engagés, mais bien les râleurs, les toujours mécontents, ceux qui en demandent toujours plus.

Toujours selon l’étude, le problème vient du fait que, le nombre d’employés modèles étant relativement faible, peu d’employeurs parviennent à manager correctement cette catégorie de personnes. A contrario, les employés râleurs sont mieux connus et mieux appréhendés par leurs responsables, qui savent en tirer le maximum.

Cette particularité aurait pour conséquence de générer un fort mécontentement. chez les “meilleurs” candidats qui se sentiraient floués à cause d’un management par le bas visant à améliorer la productivité des moins bons employés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.