Le moral des français face à l’emploi

Une enquête réalisée par Jobintree dresse un constat alarmant de la vision qu’ont les travailleurs français du marché de l’emploi.

Cette enquête a été réalisée sur un échantillon de 8 696 personnes :

Une courbe du chômage négative

  • 84% des actifs pensent que le nombre de chômeurs va augmenter en 2013
  • 94% des actifs pensent que trouver un emploi actuellement est difficile ou très difficile
  • Seulement 3.5% des chercheurs d’emploi envisagent de se lancer dans la création d’entreprise
  • 46% des chercheurs d’emploi précédemment en CDI pensent retrouver un CDI
  • 88% des chercheurs d’emploi estiment qu’il leur sera difficile voire très difficile de retrouver un emploi
  • 46% des chercheurs d’emploi précédemment en CDI pensent retrouver un CDI
  • 88% des chercheurs d’emploi estiment qu’il leur sera difficile voire très difficile de retrouver un emploi

Situation économique morose

  • 79% des chômeurs pensent que la situation économique s’est dégradée au cours des 12 derniers mois et 51% pensent que la situation économique va continuer de se dégrader en 2013.
  • 71% des chefs d’entreprises pensent que la situation économique s’est dégradée au cours des 12 derniers mois et 45% pensent que la situation économique va continuer de se dégrader en 2013.
  • 24% des étudiants pensent que l’économie va un peu s’améliorer les 12 prochains mois, même s’ils considèrent globalement qu’il leur sera difficile de trouver un premier emploi
  • 48% des français actuellement en CDI déclarent souhaiter changer d’emploi… Mais 20% d’entre eux ne chercheront pas de nouvel emploi principalement à cause de la crise.

Les femmes plus pessimistes

  • 19% des hommes pensent que la situation économique va s’améliorer en 2013… Idée partagée par seulement 12% des femmes.
  • 28% des hommes pensent que leurs revenus augmenteront en 2013… Et 21% des femmes partagent ce point de vue

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.