Les start-ups recrutent à tour de bras

A l’heure où l’économie fait du surplace, les start-ups et les entreprises du numérique en général recrutent à tour de bras, mais sur des profils spécifiques.

Une croissance et un recrutement en constant développement

C’est un comble ! Alors que le reste de l’économie est à l’arrêt, les start-ups recrutent à la chaîne, et ont même parfois du mal à combler leurs besoins en recrutement. Certaines d’entre elles comme Showroomprivé, Criteo ou Voyage-Privé ont connu une telle croissance qu’en quelques années, elles ont dépassé les 250 salariés et ne sont plus désormais considérées comme des PME. Capital.fr a mené une enquête auprès de cinquante start-ups qui à elles seules ont annoncé des prévisions de recrutement de 2 500 emplois l’année prochaine. La plupart de ces entreprises sont issues du secteur du numérique, un secteur rapidement productif qui permet à ses entreprises d’embaucher rapidement, au contraire d’autres secteurs davantage axés sur la rechercher et le développement comme les technologies.

Les profils de l’ingénierie et de l’informatique sont les plus recherchés

Dans ces entreprises à forte tendance numérique, les entreprises recherchent en priorité des profils issus de l’ingénierie et de l’informatique : développement informatique, chefs de projet, ingénierie réseaux et systèmes… Mais il existe également d’importants besoins en profils commerciaux et marketing ainsi qu’en managers permettant aux entreprises grandissantes de se structurer. Attention, une certaine appétence et une bonne connaissance des technologies utilisées sont toujours exigées par les recruteurs.

One thought to “Les start-ups recrutent à tour de bras”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.