Pôle Emploi généralise son accompagnement 100% web des chômeurs

Déjà testé avec succès par plus de 9 000 demandeurs d’emploi, le dispositif d’accompagnement des demandeurs d’emploi 100% web de Pôle Emploi devrait être généralisé d’ici fin mars 2015. Ce devrait être la fin des fameuses convocation et des attentes interminables en agence.

Un accompagnement 100% web

Présenté par dans le programme de 40 mesures de simplification pour les particuliers, l’accompagnement des chômeurs 100% est expérimenté dans onze agences réparties dans sept régions françaises. En neuf mois, ce sont plus de 9 000 chômeurs qui ont ainsi accepté de participer à ce test dans lequel les entretiens se font par webcam, les conversations par chat et les demandes par mail. Pôle Emploi espère ainsi pouvoir coller au mieux aux pratiques de ses utilisateurs, mais aussi gagner du temps sur le traitement des dossiers et des demandes.

Plusieurs avantages pour le demandeur d’emploi

Pour le demandeur d’emploi, ce changement présente plusieurs avantages : il n’est ainsi plus obligé de se déplacer en agence et gagne donc du temps. Les contacts avec son conseiller doivent également être plus faciles, le demandeur d’emploi pouvant demander à se faire rappeler. Non obligatoire, ce dispositif devrait être proposé à tous les demandeurs d’emploi à partir de 2013. Il faut en revanche bénéficier d’un matériel nécessaire (connexion web, webcam) pour pouvoir participer à cette opération.

Des retours positifs

Au final, les retours suite à cette expérimentation son positifs, pour les demandeurs d’emploi comme pour les conseillers. Pour 97% des chômeurs, ce type de suivi présente un réel avantage par rapport au suivi en agence. Parmi les avantages les plus souvent cités, le gain de temps, le caractère pratique du service et de la relation avec le conseiller jugée plus personnalisée qu’en agence. A noter que lors de l’expérimentation, les conseillers Pôle Emploi ne suivaient en moyenne que 68 demandeurs d’emploi 100% web. Un chiffre qui devrait grimper jusqu’entre 100 et 150 demandeurs d’emploi, garantissant un suivi certainement moins personnalisé. Les conseillers participant à cette opération 100% resteront des volontaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.