égalité salariale

Emploi des femmes : encore de nombreux freins

Une étude réalisée par Linkedin révèle que de nombreux freins bloquent toujours la progression des femmes dans le monde professionnel.

Cette étude menée auprès de 2000 professionnelles basées en France révèle que les freins à l’emploi des femmes sont de nature très différentes, et parfois masqués.

Ainsi, les femmes se sentiraient « culturellement » moins légitimes que les hommes pour prétendre à certaines évolutions de carrière. Selon l’étude de Linkedin, 42% des femmes ont la sensation d’avoir moins de légitimité à prétendre à une augmentation de salaire ou à une promotion que les hommes. De même, 43% d’entre elles négocient leur salaire lors d’une embauche, un chiffre qui monte à 56% chez les hommes.

Ce phénomène s’observe de façon encore plus nette au moment de négocier une revalorisation salariale. 59% des hommes négocient celle-ci, contre seulement 41% pour les femmes. Toujours sur les augmentations de salaire, 33% des femmes n’en ont jamais négocié, contre seulement 24% chez les hommes. La raison invoquée par celles-ci est qu’elles ne se sentent pas à l’aise à l’idée d’aborder ce sujet.

Enfin, et c’est peut-être le chiffre le plus éloquent, au sujet des critères d’embauche, tandis que les hommes jugent qu’ils doivent remplir en moyenne 55% des critères requis par une offre d’emploi, les femmes jugent quant à elles qu’elles doivent en remplir 61%.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.