Etat des lieux de l’emploi en ligne

La société Textkernel a passé au crible près de 2.25 millions d’offres d’emploi durant le second trimestre de l’année 2014 pour en dresser un état des lieux de l’emploi en ligne. Cette étude permet de découvrir des chiffres intéressants révélateurs de tendances sur le marché de l’emploi. 

Les Pays-de-la-Loire en plein dynamisme 

Si l’Ile-de-France est toujours bien installée sur la première places des régions les plus dynamiques (25% des annonces sont situées en Ile-de-France, +2%), la grosse surprise vient de la région Pays-de-la-Loire qui, avec 6.7% des annonces à pourvoir (+0.1%), prend la troisième place des bassins d’emploi qui recrutent le plus, devançant la région PACA. La régions Rhône-Alpes conserve la deuxième position de ce classement, malgré un volume d’offres en recul de 0.5%. 

Les métiers d’entretien progressent 

En ce qui concerne les catégories professionnelles, ce sont les métiers de « l’installation, de la réparation et de l’entretien » qui ont le plus progressé avec +0.9%. Ces métiers représentent désormais 6.1% de la totalité des offres d’emploi publiées en ligne. Ce sont néanmoins les métiers de la vente et du commerce qui conservent la tête de ce classement avec un volume de 13.4% des offres d’emploi (+0.8%). Les fonctions de production et d’administration progressent également et représentent 9.1% de toutes les offres disponibles. Les métiers des services aux entreprises complètent ce podium (8.4%), malgré un léger recul enregistré (-0.7%). 

Recul de l’IT et de la fonction publique 

Longtemps parmi les premières positions de ce classement, la filière IT enregistre un important recul du volume d’offres d’emploi publiées (-1.7%) et ne représente plus que 7.3% des annonces en ligne. Forte régressions également pour le secteur public (-2.2%) qui représente désormais un volume de 6.2% de l’ensemble des offres d’emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.