Les cadres sont fiers de leur entreprise

Même s’ils reconnaissent ne pas exercer la profession de leurs rêves, 54% des cadres affirment s’épanouir dans leur entreprise. Un bon point pour les RH à l’heure où le marché de l’emploi des cadres repart à la hausse.

C’est le résultat d’une enquête menée par Cadremploi menée auprès de 4 000 cadres sur leurs conditions de travail. Si 56,5% d’entre eux reconnaissent ne pas exercer la profession dont ils rêvent, et 40% ne pas exercer le métier qu’ils souhaitaient à la fin de leurs études, 54% des cadres interrogés affirment parvenir à s’épanouir dans leur entreprise.

La faute au réalisme du marché de l’emploi. Près d’un cadre sur dix estime que c’est le manque de débouchés qui l’a obligé à choisir une autre voie professionnelle. Les cadres supérieurs et les plus de 56 ans sont les personnes qui ont le plus souffert de ce phénomène.

Mais malgré cela, 56% des cadres affirment s’épanouir dans leur entreprise et que le poste convient à leurs attentes. Ils privilégient avant tout le contenu de leur métier et l’acquisition de compétences. La rémunération n’arrive qu’en troisième position, preuve que les cadres sont conscients de la nécessité de se former et de s’adapter aux changements imposés par leurs métiers et leurs entreprises.

Les cadres fiers de leurs entreprises

Malgré la réduction des coûts et la course à la rentabilité des employeurs, les cadres affirment à 54% être fiers de leurs entreprises. Cette satisfaction est due avant tout à la qualité des relations humaines avec les autres collaborateurs de l’entreprise, devant la performance des produits de l’entreprise et l’image et la notoriété de la société.

En revanche, ils sont tout de même 45% des cadres interrogés à dire se sentir mal dans leur entreprise. Un chiffre préoccupant à l’heure où la reprise économique commence à se faire apercevoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.