La communication non verbale en entretien de recrutement

Certains recruteurs accordent autant d’importance lors d’un entretien de recrutement à la communication non verbale qu’au contenu de l’échange entre les personnes. Et pour cause, certains gestes parasites peuvent vous coûter cher, ou au contraire, devenir une force vous permettant de séduire les recruteurs. Voici quatre points à connaître sur la communication non verbale pour vous permettre de ne rater aucune opportunité.

Regardez le recruteur dans les yeux

C’est le premier contact entre vous et le recruteur et pourtant l’un des plus importants. Dès la première poignée de main, pensez à regarder le recruteur dans les yeux, et à maintenir ce contact tout au long de la durée de l’entretien. En communication non verbale, un regard fuyant peut signifier un manque de confiance en vous, que vous avez quelque chose à cacher ou même que vous mentez.

Adoptez une poignée de main franche

Elément clé de la rencontre avec le recruteur, la poignée de main signifie beaucoup en communication non verbale. Elle peut démontrer que vous avez confiance en vous si vous adoptez une poignée de main franche et ferme. Attention tout de même à ne pas serrer trop fort la main de votre interlocuteur, ce qui peut signifier une excès de confiance. Une poignée de main trop prolongée ou avec les deux mains est généralement considérée comme trop agressive, tandis que serrer la main du bout des doigts indique un maque de confiance et d’engagement.

Tenez vous droit

Selon le spécialiste de l’intérim Office Team, 77,5% des DRH observent le fait que vous soyez invités à vous asseoir pour le faire. Prenez donc garde à ne pas vous jeter sur une chaise et à attendre d’y être invité pour le faire. Une fois installé, pensez à vous tenir droit dans votre chaise, en n’étant ni trop affalé ni trop penché en avant. Lors de la présentation du poste et de l’entreprise par le recruteur, ne croisez pas les mains ni les bras, signes d’une attitude fermée, défensive. Pencher la tête légèrement sur le côté peut être signe d’une écoute attentive. Lorsque vous vous exprimez, ne bougez pas trop vos mains et vos bras, mais gardez cette attitude ouverte en ne croisant pas les mains.

Maîtrisez votre gestuelle

Lors de votre échange avec le(s) recruteur(s), prenez garde à ne pas intégrer ce que l’on appelle des gestes parasites dans votre conversation. Il s’agit de gestes involontaires qui peuvent signifier beaucoup aux personnes familières de la communication non verbale. Evitez ainsi les grands gestes brusques qui peuvent brouiller votre message et signifier un manque de précision. Ne vous touchez pas non plus le visage, signe d’un manque d’assurance, voire de mensonge.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.