Le succès des salons de recrutement virtuels

A l’heure de la dématérialisation des tâches et du monde du travail, le salons de recrutement sont eux aussi affectés par ce phénomène, notamment grâce à la démocratisation des tablettes numériques et smartphones. Les salons de recrutement en ligne progressent et affichent aujourd’hui des taux d’embauche similaires aux salons classiques.

Les salons de recrutement virtuels gagnent du terrain

La recherche d’emploi a déjà pris le virage du numérique. Les candidats privilégient désormais internet et les jobboards pour rechercher un emploi. Les salons de recrutement sont en train de connaître la même transformation. Du fait de la logistique lourde qu’ils imposent aux entreprises et aux candidats, ils sont en train de souffrir de la concurrence des salons de recrutement virtuels qui gagnent du terrain. Ces reproductions entièrement virtuelles des salons de recrutement classiques se développent, avec certes des outils dont il faut acquérir la compétence, mais également des coûts moindres, un gain de temps non négligeable et une logistique moins importante.

Des outils identiques aux salons classiques

Les recruteurs sont présents sur ses salons via un stand virtuel. Ces stands contiennent des vidéos de présentation de l’entreprise, des offres d’emploi, un formulaire de dépôt de CV et éventuellement le contact direct d’une personne du service recrutement. Exactement comme sur un salon de recrutement physique, sauf que dans ce cas-là, les candidats peuvent postuler à une annonce et les recruteurs consulter leurs profils directement depuis leur domicile ou lieu de travail. Le forum Catalyz (pour les jeunes diplômés), Handi2Day (pour les personnes handicapées) ou les forums en ligne de Pôle Emploi adoptent ces innovations qui séduisent recruteurs et candidats. Dans le cas du salon Handi2day, les résultats sont positifs : un tiers des candidats poursuivent le processus de recrutement, c’est à dire que la conversation avec le recruteur débouche sur un vrai entretien en face à face.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.