french tech

La French Tech se porte bien

Les levées de fonds de la French Tech ont atteint un record cette année, poussées par les opportunités de la crise sanitaire et la politique avenante du gouvernement.

Les investisseurs n’ont pas eu peur de se mouiller cette année. En 2021, la French Tech est parvenu à lever plus de 10 milliards d’euros de fonds. Il s’agit presque du double de l’année précédente.

Selon le cabinet Avola Partners, les entreprises de la French Tech ont suscité un intérêt particulier des investisseurs. 10,15 milliards d’euros ont ainsi élé levés en 2021, soit plus de deux fois plus qu’en 2020 avec 5,4 milliards d’euros.

Ce record est grandement dû à la levée de fonds réalisée par Sorare en september avec 580 millions d’euros obtenus. Les dernières levées de Leocare (98 millions) et Plug in Digital (70 millions) sont celles qui ont permis de franchir cette barre symbolique des 10 milliards.

Ces sommes permettent à la France de se rapprocher des leaders américains et chinois, mais ne lui confèrent pas la première place européenne, puisque l’Allemagne est parvenue dans le même temps à tripler ses levées de fonds par rapport à 2020.

Avola Partners explique que l’écosystème de la tech française est relativement jeune par rapport à ceux allemands ou britanniques, tout comme les venues en masse de capitaux américains et asiatiques.

Pour l’avenir, Avolta Partners se montre optimisteavec notamment onze nouvelles « licornes » (startup valorisée à plus d’un milliard de dollars), l’entrée en bourse de Believe (spécialiste des droits musicaux) et d’OVHcloud (valorisé à 3.8 milliards d’euros).

L’Europe dans son ensemble est parvenue à générer 2.5 fois plus de levées de fonds que l’année précédente, signe de la reprise de l’activité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.