entretien-embauche

Les signes d’un entretien d’embauche réussi

Tout le monde s’est déjà demandé, à l’issue d’une entretien de recrutement, si ce dernier s’était bien déroulé sans arriver à se faire une réelle opinion. Si un bon entretien de recrutement est celui qui vous fait passer à l’étape suivante, nous allons décortiquer les signes qui vous montrent que vous avez réussi votre entretien d’embauche.

Il faut d’ores et déjà savoir éliminer les faux signes de réussite. Il faut avoir bien conscience que les recruteurs sont des professionnels des Ressources Humaines et ont l’habitude de faire passer des entretiens de recrutement et de rencontrer de nombreux candidats. La sympathie d’une recruteur peut provenir de son caractère personnel, sans que votre candidature ne l’enchante particulièrement. A l’inverse, un recruteur qui va vous paraître froid, distant peut très bien vous projeter sur le poste et vous faire une proposition par la suite. De même, ne voyez pas l’absence de tentative de déstabilisation de la part du recruteur comme un bon signe. Les recruteurs ont de nombreux moyens de déstabiliser un candidat, et s’il a choisi de ne pas le faire, c’est simplement qu’il n’en a pas eu le besoin car son jugement était probablement déjà arrêté.

Quels sont alors les signes d’un entretien réussi ? Il s’agit pour le savoir de chercher quels ont été le points d’intérêt manifestés par le recruteur. Voici quelques exemples parmi les plus pertinents :

  • La durée de l’entretien : En France, la durée moyenne d’un entretien est d’une heure. A partir du moment où vous dépassez cette durée symbolique, vous pouvez y déceler un signe d’intérêt du recruteur. En revanche, si vous ne parvenez pas à tenir une heure, cela peut signifier que votre candidature n’a pas emballé votre interlocuteur.
  • La perspective d’une future collaboration : Essayez de déceler les différentes évocations réalisées par le recruteur au sujet de votre possible collaboration. L’emploi de verbes au futur montre que votre interlocuteur vous projette sur le poste que vous convoitez. Votre interlocuteur vous imagine déjà dans vos nouvelles fonctions.
  • La description du poste : Pensez à poser beaucoup de questions sur le poste que vous convoitez, et sur la société que vous aimeriez rejoindre. Les recruteurs consacrent beaucoup de temps et d’énergie pour vendre le poste à un candidat qui les intéresse. Si on vous parles d’avantages, qu’on vous fait miroiter de bonnes conditions de travail, voyez-y un signe d’intérêt de la part du recruteur.
  • L’évocation de sujets personnels : Si lors de l’entretien, la conversation déborde sur des sujets personnels, cela signifie que le recruteur s’intéresse à vous d’un point de vue professionnel et essaie de mieux vous connaître personnellement. Un entreprise est avant tout une histoire d’hommes, et aborder des sujets plus personnels est un signe d’intérêt.

Décrochez plus d’entretiens d’embauche en postulant à nos offres d’emploi

Consultez aussi notre article sur les erreurs à ne pas commettre lors de la rédaction d’un CV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.