La France perd de son attractivité internationale

La France perdrait-elle de son attractivité internationale ? Selon les résultats d’une étude réalisée par Linkedin classant les 20 pays les plus attractifs pour les cadres étrangers, l’hexagone ne se classe qu’en 18e position, bien loin des Emirats Arabes Unis, de la Suisse et de l’Arabie Saoudite.

Cette faible attractivité n’a donc malheureusement pas suffi à compenser les départs massifs de la main d’oeuvre française qualifiée entre 2012 et 2013. Dans une très large proportion, les français s’étant expatriés lors de cette période se sont installés au Royaume-Uni, aux Etats-Unis ou en Suisse. S’il ne s’agit pas encore d’un cas d’exode massif ou d’une fuite des talents, force est de reconnaître que la France perd de son attractivité internationale.

Les causes de ces départs sont nombreuses : conditions de travail, reconnaissance sociale, salaires plus élevés et séduisent davantage les jeunes. Ils sont même 27% des 18-25 ans à déclarer vouloir s’installer à l’étranger. Si Paris a été élue meilleure ville étudiante du monde pour la deuxième année consécutive et que le système étudiant français reste compétitif, les jeunes diplômés, qu’ils soient étranger ou français ne restent pas forcément en France quand vient le moment de chercher un emploi.

La Suisse et l’Allemagne sont les pays européens les plus attractifs de ce classement largement dominé par les pays africains et asiatiques :

  1. Emirats-Arabes-Unis
  2. Suisse
  3. Arabie Saoudite
  4. Nigéria
  5. Singapour
  6. Afrique du Sud
  7. Inde
  8. Allemagne
  9. Brésil
  10. Canada
  11. Mexique
  12. Suède
  13. Pays-Bas
  14. Irlande
  15. Italie
  16. Etats-Unis
  17. France
  18. Royaume-Uni
  19. Espagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.