Facebook at Work, le projet pour concurrencer Linkedin ?

Dans le monde des réseaux sociaux, on distingue deux grandes catégories : les personnels (Facebook, Twitter, Google +…) et les professionnels (Viadeo, Linkedin…). Or d’après le Financial Times, Facebook travaillerait en secret au développement d’un projet nommé Facebook at work, qui serait la version professionnelle du premier réseau social au monde. Un changement de direction qui remet en cause le projet de Facebook et pourrait bousculer le monde des réseaux et outils professionnels.

Un projet professionnel global

Le projet Facebook at Work permettrait à l’entreprise californienne d’entrer directement sur le marché des réseaux sociaux professionnels dans lequel Linkedin et Viadeo dominent outrageusement. Ce nouveau produit pourrait également venir grignoter des parts de marché dans le secteur des réseaux sociaux collaboratifs d’entreprise comme Sharepoint (Microsoft) ou Yammer. Le partage et la collaboration sur des documents comme le propose gratuitement Google Drive est également dans le viseur d’un projet qui se veut très ambitieux. Les utilisateurs de Facebook disposeraient alors de deux profils totalement hermétiques, point sr lequel ces derniers seront intransigeants.

Les points forts de Facebook at Work

Le plus gros point fort de ce projet réside bien entendu dans le savoir-faire et la base de données gigantesque acquis par Facebook au fil de ses années de domination du marché des réseaux sociaux. En lançant la version professionnelle de son réseau social, et à condition que l’offre commerciale fonctionne auprès des professionnels et des entreprises, Facebook pourrait parvenir à changer son image et à entrer dans ce monde professionnel qui lui est si souvent fermé. La base de données colossale dont dispose devrait lui permettre de rattraper sans trop de difficultés le retard pris par rapport à Linkedin et les autres réseaux professionnels dans l’exploitation des données personnelles.

Facebook, peut-il vraiment devenir un réseau professionnel ?

De nombreux projets ont déjà essayé de profiter de l’audience de Facebook pour y développer l’aspect professionnel. Des opérations de recrutement virales comme celle menée par Les Echos, jusqu’aux opérations officielles de Facebook comme Les PME Recrutent, en passant par les applications BeKnown (Monster), Work4 ou MyProPage qui n’ont pas connu beaucoup de succès. Cette démarche officielle de la part de Facebook pourrait changer la donne si le discours fonctionne auprès des entreprises et des professionnels.

Une menace pour Linkedin

Linkedin a pris une avance qui sera difficile à rattraper pour Facebook, notamment en matière d’implantation sur le marché. Le plus gros défi va être de séduire des entreprises pour lesquelles Facebook rime plus avec vidéos de chats que collaboration. La confiance est ce qu’il y a de plus compliqué et de plus long à gagner pour une entreprise. Linkedin devrait être tranquille encore pendant un bon bout de temps avant que l’entreprise de Mark Zuckerberg ne soit en mesure de l’inquiéter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.