Augmentation de la présence de la religion au travail

Le nombre de revendications religieuses au travail augmente. C’est le constat d’une étude réalisée par Randstad auprès de managers qui témoignent de la forte progression de la présence de la religion au travail. Cette croissance s’évalue à 100% en seulement un an.

Religion au travail : de plus en plus de revendications

En 2014, seuls 12% des managers interrogés dans le cadre de cette même étude déclaraient avoir été confrontés à des problèmes liés au fait religieux au sein de leur entreprise. L’édition 2015 de cette étude révèle que ce chiffre a doublé (25%), signe de la progression de la présence de la religion au travail. Absences pour célébrer une fête, aménagement d’horaires, port de signes religieux, ces manifestations peuvent prendre de nombreuses formes et cela devient un problème pour l’entreprise. Le nombre de cas conflictuels liés à la religion au travail a lui-aussi doublé un un an, et même triplé en trois ans.

Les sujets les plus fréquemment taités par les managers sont les absences pour cause de célébration de fête religieuse (19%), juste devant le port de signes distincitfs (17%) et les demandes d’aménagement des horaires (12%). Les cas les plus problématiques comme les réclamations liées à la prière pendant les pauses ou le temps de travail, le refus de travailler avec une femme ou le prosélytisme restent heureusement minoritaires, permettant au climat de rester globalement apaisé notent les auteurs de l’étude.

Interrogés ensuite sur les difficultés à gérer ces problématiques liées à la présence de la religion au travail, les managers citent les menaces d’accusation de racisme et de discrimination, devant la remise en cause de la légitimé du manager dans l’entreprise à contraindre les pratiques religieuses de ses collaborateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.