Internet au travail

Un salarié passe 44% de son temps sur internet à des fins personnelles

Une étude réalisée par Olfeo s’intéresse aux pratiques des salariés en ce qui concerne l’utilisation d’internet au bureau. Il en ressort que les salariés n’hésitent pas à surfer à des fins personnelles durant leurs heures de travail, et que cela représente 44% du temps passé sur internet au cours d’une journée de travail.

Cette étude menée par Olfeo est intéressante car elle a été menée dans cinq pays européens différents (France, Allemagne, Luxembourg, Belgique et Suisse) et a concerné près de 150 000 salariés. Le principal enseignement de cette étude est que 44% du temps passé sur internet durant les heures de travail l’est à des fins personnelles. Cela représente 50 minutes par jour et par employé, soit une perte de productivité de 10.2% pour l’entreprise. Au final, ce temps représente une demi-journée par semaine, soit l’équivalent de cinq semaines de travail perdues chaque année.

La plupart de ce temps est utilisé pour suivre l’actualité et les médias, devant les blogs, forums, wikis et portails. Les réseaux sociaux sont quant à eux sur la troisième marche du podium, devant les plateformes vidéo – radio, les loisirs, le e-commerce, les messageries, les téléchargements, les banques en ligne et même les jeux d’argent en ligne.

On remarque que les sites les plus fréquentés au bureau sont globalement les mêmes pour les cinq pays, avec le plus souvent en tête Facebook, Youtube et Wikipedia. L’Allemagne et la Suisse privilégient cependant davantage l’actualité que la Belgique, le Luxembourg et la France qui fréquentent plus les réseaux sociaux et les sites communautaires. En ce qui concerne les spécificités françaises, les salariés utilisent en général moins les réseaux sociaux, mais plus les sites de streaming de musique et de vidéo ou les sites d’achat en ligne que ses voisins.

Cette étude n’est pas sans intérêt pour Olfeo qui est une société qui édite des solutions de proxy et de filtrage de contenu professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.