entretien d'embauche

Top 3 des erreurs à éviter en entretien d’embauche

Vous ne comptez plus le nombre de CV envoyés, de lettre de motivation rédigées, des démarches interminables pour trouver les offres d’emploi qui vous correspondent sans succès ? Voici nos 3 conseils qui vous permettront de réussir votre entretien d’embauche.

Saviez-vous que seulement 26% des jeunes considèrent avoir confiance dans leur avenir professionnel. Mais un jour…., vous recevez l’appel de votre recruteur, le rendez-vous pour l’entretien d’embauche est fixé. Le parcours touche à sa fin….presque à sa fin, il vous faudra pour cela réussir votre entretien d’embauche. C’est l’étape ultime alors même s’il n’existe pas de règles écrites sur comment doit de préparer, se dérouler un entretien d’embauche, nous avons tout de même envie de partager avec vous 3 choses à ne surtout pas faire lors de votre entretien.

1. Négliger la phase de préparation de l’entretien

Vous vous en doutez il est important de bien vous préparer à passer votre entretien d’embauche et de ne pas prendre le risque d’y aller complètement à l’improvisation le jour J. En effet, l’improvisation n’a pas sa place, propos à toutefois nuancer puisque l’entretien est avant tout un échange entre vous et votre (futur) employeur et qu’il est impossible de prévoir exactement comment il va se dérouler, aussi il vous faudra savoir faire preuve de réactivité et de spontanéité. Vous ne devez pas non plus passer pour un robot qui récite mécaniquement et par cœur son discours. De plus, vous n’êtes jamais seul à candidater pour un même poste, aussi votre recruteur cherchera avant tout le meilleur profil, le candidat idéal pour le poste et avec lequel il se voit travailler. Nous vous proposons une liste non exhaustive de question à vous poser durant cette phase de préparation :

  • Comment faire la différence et se démarquer des autres candidats ?
  • Quelles sont vos objectifs professionnels, vos ambitions, vos perspectives d’avenir ?
  • Quels sont vos atouts, vos défauts, comment convaincre que vous êtes fait pour ce poste ?

Cette phase d’introspection va vous permettre de faire véritablement le bilan de votre parcours afin de mieux pouvoir vous projeter dans l’avenir professionnel. L’entretien d’embauche reste un moment d’échanges entre vous et votre recruteur. Par conséquent, vous ne pouvez pas non plus ne pas vous renseigner sur l’entreprise pour laquelle vous avez postulé.  Beaucoup de recruteurs sont surpris par le nombre de candidats qui ne prennent pas le temps de se renseigner sur leur poste et sur l’entreprise dans laquelle ils candidatent. Il est donc fortement conseillé de faire des recherches sur l’histoire de l’entreprise, son activité…. Vous devez faire preuve de curiosité et d’intérêt, des atouts non négligeables une fois face à votre recruteur. Il faut donner le sentiment à votre recruteur que c’est bien ce poste et son entreprise que vous voulez.

2. Rester passif durant l’entretien d’embauche

L’entretien d’embauche est un moment d’échanges et de dialogue même si, on vous l’accorde, la majeure partie du temps votre recruteur occupera le temps de parole et mènera la conversation. Mais ce n’est pas une raison pour rester passif au contraire même si vous êtes de nature timide. Le stress, et c’est normal, peut vous faire perdre vos moyens, pour autant il vous faudra faire preuve de conviction et de réactivité. C’est pourquoi, la phase de préparation a son importance. Vous allez pouvoir anticiper les questions que vous aimeriez poser à votre recruteur.  Enfin, il est évident que vous ne pouvez pas ne pas avoir de questions. L’entretien d’embauche doit être cohérent d’un bout à l’autre aussi comment faire des recherches, par exemple, sur l’entreprise, y montrer un réel intérêt, mais n’avoir pour autant aucune question comme :

  • Quels sont les objectifs à tenir sur ce poste pour les 6 prochains moins ?
  • Quelle serait l’évolution naturelle de ce poste sur les prochains mois ?
  • Quels sont les points sur lesquels vous me conseillez d’être vigilant sur ce poste ?
  • Je suis curieux, qu’est ce qui a en priorité retenu votre attention à la lecture de mon cv ?

En posant des questions à votre recruteur vous démontrez une fois encore votre motivation et détermination à vouloir ce poste en particulier.

3. Ne pas savoir « vous vendre », vous présenter

Vous êtes, d’une certaine façon, le sujet principal de l’entretien. Aussi, gardez à l’esprit que vous devez rester le plus naturel possible, ne prétendez pas être quelqu’un d’autre pensant que ce sera « mieux » perçu. Si votre CV a été choisi c’est qu’il y a une raison. Restez alors confiant lors de votre réponse. Par ailleurs, il y a de fortes chances que vous n’échappiez pas aux questions «  Quelles sont vos qualité ? Quels sont vos défauts ? ». Des questions simples mais que vous devez préparer correctement afin de vous démarquer, faire la différence et mettre en avant votre personnalité.
Dans ce même esprit, n’hésitez pas à illustrer vos propos d’anecdotes vécues. Cela ne pourra rendre les échanges que plus humains et permettra à votre recruteur de bien mieux vous connaitre.  Enfin et concernant surtout les défauts, ne faites pas l’erreur de citer un défaut éliminatoire pour le poste. Restez mesuré dans vos propos, vous n’êtes pas obligé de dévoiler tous vos défauts et pouvez garder certaines choses pour vous si vous pensez qu’elles représenteront un handicap lors de l’entretien. En revanche, cela ne veut pas dire que vous devez délibérément mentir au contraire il faut rester naturel et honnête lors de vos échanges.

En conclusion, vous l’aurez compris une bonne préparation assurera ou non un entretien d’embauche de qualité. Vous aurez également remarqué qu’il n’existe pas de règles toutes faites. Nous vous offrons simplement des conseils et une ligne directrice à suivre mais le maitre mot reste le naturel.

Source : Coindusalarie.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.