Recrutement : les outils les plus utilisés par les entreprises

En phase de recrutement, les entreprises privilégient encore largement les jobboards et la publication d’offres d’emploi. Mais le réseau est l’outil qui présente les meilleurs résultats en terme de rapidité et d’embauche.

Les offres d’emploi privilégiées

On le sait, les offres d’emploi et les jobboards restent les outils le plus utilisés par les entreprises au moment de recruter. Selon une enquête menée par l’APEC, 85% des postes à pourvoir ont fait l’objet d’une publication d’au moins une offre d’emploi. Ce chiffre atteint même les 96% des les entreprises de plus de 1 000 salariés. Il s’agit d’un chiffre en hausse (+3 points), signe de l’engouement qu’ont toujours les recruteurs pour les jobboards. Aujourd’hui, plus d’un salariés sur deux a été recruté par le biais d’une offre d’emploi. Un chiffre fort car selon les recruteurs, les offres d’emploi apportent les candidatures les plus pertinentes.

outils recherche candidats

Les candidatures spontanées en force

La deuxième tendance de la recherche de candidats est la montée en puissance des candidatures spontanées. Peu coûteuses mais très chronophages, elles représentent une formidable source de candidats. L’examen des candidatures spontanées est en hausse de 1 point, tandis que l’exploitation d’un vivier de candidats augmente elle de 5 points. Il s’agit ici d’une tendance nette qui illustre bien la baisse des budgets des services de recrutement.

L’utilisation de réseaux sociaux, la plus fore hausse

La plus forte hausse de ce classement concerne l’utilisation des réseaux sociaux. Si celle-ci reste encore minoritaire (28% des entreprises), elles est en forte progression par rapport à l’année dernière (+6 points).  Les réseaux sociaux, notamment les professionnels (Linkedin, Viadeo…) se sont bel et bien intégrés dans les processus de recrutement.

Le réseau en baisse, mais à ne pas négliger

Toujours selon cette étude de l’APEC, les recruteurs ont donc de moins en moins recours à l’utilisation de leurs réseaux de connaissances (-5 points). Il ne s’agit pas pour autant de la fin de ce que l’on appelle le marché caché du recrutement, d’une part car il s’agit toujours du 3e outil le plus utilisé, d’autre part car il s’agit de la méthode qui permet de recruter le plus facilement les candidats déjà identifiés. Dans plus d’un tiers des embauches, le candidat était déjà connu de l’entreprise ou recommandé par un tiers. L’offre d’emploi est certes la meilleure porte d’entrée dans les entreprises, mais le réseau reste une voie non négligeable pour entrer dans un processus de recrutement.

Rôle du réseau dans le recrutement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.